États-Unis : Kim Davis, la greffière opposée au mariage des couples homosexuels, va sortir de prison

États-Unis : Kim Davis, la greffière opposée au mariage des couples homosexuels, va sortir de prison

Kim Davis, représentante de l'Etat doublée d'une chrétienne évangélique, avait été condamnée le 3 septembre dernier à un an de prison parce qu'elle refusait de délivrer des certificats de mariage aux couples de même sexe. Elle pourrait finalement être libérée prochainement, annonce ce mardi le juge fédéral David Bunning, qui souligne dans sa décision, "l'interdiction" faites à la fonctionnaire "d'interférer dans le travail de ses adjoints".
Ils ont d'ailleurs repris la délivrance des licences et, ce week-end de la fête du travail aux États-Unis, au moins trois couples homosexuels dans le Kentucky auront ainsi planifié leurs noces.

88BEF5C4-69AE-430A-931C-2FA8FDFB1EA3_w1000_r1_s"Dans notre démocratie, chaque agent public est soumis à la loi", rappelle la Maison Blanche.

Kim Davis n'a pas du tout l'intention de changer d'avis. Si cette femme de 49 ans aura bien exercé son métier sans faire de vagues depuis plus de 20 ans, invoquant "sa liberté de culte" soumise à la "persécution", elle est depuis érigée en symbole de résistance par ses soutiens, qui n'ont pas cessé de manifester pour réclamer sa libération.

"Il ne s'agit pas d'un problème concernant les gays ou les lesbiennes, mais du mariage et de la Parole de Dieu" ?! Déjà divorcé trois fois, Kim Davis n’a pourtant pas toujours été aussi respectueuse de l’autorité de son créateur. Elle a même eu des enfants en dehors du mariage. Abomination !? Il y a 4 ans, elle a rejoint les rangs des "born again", pour devenir un pilier de l'Apostolic Church, une église évangélique locale. Elle a depuis livré sa "vie entre les mains de Jésus-Christ".

Certes, mais "personne ne demande à Kim Davis de renoncer à être chrétienne : On lui demande seulement de faire son travail et d'appliquer la Constitution !", déclarent ses détracteurs.
Alors, "pour résoudre le problème", ses avocats, des ténors de la droite conservatrice, proposent de changer la loi de l'État du Kentucky pour que les certificats de mariage ne relèvent plus de la juridiction des greffiers de comté".

Dénouement ? L'assemblée législative de l'État ne se réunira pas avant janvier et le gouverneur démocrate Steve Beshear a refusé d'organiser une séance extraordinaire, soutenant que ce serait gaspiller l'argent des contribuables.

1 Comment

Comments are closed.