En Russie, Maxim Neverov, 16 ans, condamné pour « propagande homosexuelle » devant des mineurs

Un adolescent, originaire de la ville de Biysk, en Russie, a été condamné, ce 7 août, à une amende de 50 000 roubles (650 euros) pour avoir prétendument publié, sur le réseau social russe VKontakte, des photos de jeunes hommes, en partie dénudés, « qui avaient toutes les caractéristiques de la propagande homosexuelle », selon le rapport de police, citant une commission d'experts qui l'a reconnu coupable. Aucune preuve toutefois et Maxim Neverov, 16 ans, a refusé de témoigner, sans la présence de son conseil, Me Artem Lapov, qu'il n'a pu consulter lors de son interrogatoire.

Mandaté par le Russian LGBT Network, l'avocat a dénoncé de nombreux vices dans la procédure et un jugement qui viole le droit à la liberté d’expression.

La réunion du comité était également publique, mais les visiteurs, y compris les amis de Maxim Neverov, n'ont pas été autorisés à y assister.

L'adolescent a déploré l'absurdité des accusations et de la procédure engagée contre un mineur pour « protéger la santé et le développement des mineurs ». Mais il s'y attendait, pour avoir notamment appelé à un rassemblement, en mai dernier, un événement « Gays or Putin », organisé en faveur des LGBT, mais sans autorisation. Sa douzaine de sollicitations, restée vaine, avait toutefois attiré l'attention des autorités, et pourrait bien avoir aussi influencé le jugement. Son avocat a annoncé qu'il ferait appel.

Joëlle Berthout
stophomophobie.com

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.