-->

Drop33 : mobilisation contre un projet de loi hongrois visant à suspendre la reconnaissance légale du genre pour les trans

Drop33 : mobilisation contre un projet de loi hongrois visant à suspendre la reconnaissance légale du genre pour les trans

Invoquant la lutte contre le Covid-19, le gouvernement de Victor Orbàn a voté fin mars une loi pour consolider ses pouvoirs, mais avec une multitude d'ordonnances et amendements liés, dont un article #33, qui prévoit de conserver la seule mention du « sexe biologique de naissance » sur le registre civil hongrois. La proposition doit encore être examinée par le Parlement. Si elle est adoptée, la reconnaissance légale du genre serait impossible pour les personnes trans.

Marc-Angel Mep, co-président du groupe LGBTI au Parlement Européen, a dénoncé une attaque « scandaleuse et délibérée », alors que depuis 2016, les procédures de changement d'état civil sont déjà volontairement retardées. « Cette décision ne vise pas uniquement à museler les personnes trans. Elle nie aussi leurs identités et existences ».

Dunja Mijatović, commissaire européenne aux droits de l'homme, a également enjoint le Parlement Hongrois à rejeter la mesure, contraire aux standards et à la jurisprudence de la CEDH.

Sur les réseaux, les internautes se mobilisent, répondant notamment à l'appel de l’ILGA Europe, avec des photos et vidéos partagées sous le hashtag #Drop33.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.