Deux commerçantes de Guimps victimes d’intimidation, médisances et autres injures discriminatoires

En couple depuis 15 ans, mariées en 2014, Carole et Martine se sont également associées pour reprendre en novembre dernier l’unique boulangerie/pâtisserie de Guimps, commune de quelque 475 habitants en Charente.

Une reconversion professionnelle prometteuse si ce n'est qu'avec leur installation, les deux femmes n'ont plus cessé de subir pression, harcèlement et injures, notamment entendues dans des commerces de communes alentour. Elles ont en outre dénoncé la dégradation de leur matériel.

Les deux femmes n'avaient jamais été confrontées jusque-là à ce type d'intimidation, si ce n'est que la situation, difficile physiquement et moralement, empiète aussi sur leur commerce. « Certains villageois refusent la tournée de notre camion », a expliqué Carole sur charentelibre. D'où l'urgence d'une réaction.

Le maire de la commune, Pierre Ravail, a rappelé dans un communiqué que les injures et diffamations homophobes sont punies par la loi, soulignant la bassesse et la bêtise de ces actes qui nuisent à la vie privée et professionnelle des administrées. Il a par ailleurs déploré une bien mauvaise image du monde rural ainsi véhiculée, « par la faute de quelques idiots », insistant pour que « cette affaire s’arrête et vite ».

Carole et Martine devraient porter plainte ce mercredi à la gendarmerie de Barbezieux. Nous les avons contactées pour leur adresser tout notre soutien.

Anne V. Besnard
stophomophobie.com

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.