Conseil de discipline et convocation en justice pour Louis Noguès (FN), qui comparait homosexualité et zoophilie

Conseil de discipline et convocation en justice pour Louis Noguès (FN), qui comparait homosexualité et zoophilie

Louis Noguès, l’un des trois conseillers municipaux Front national au Mans, s’est expliqué, hier à Nanterre (Hauts-de-Seine), devant la commission de discipline de son parti.

L’élu manceau risque l’exclusion pour des propos homophobes tenus lors d’un conseil municipal, en février dernier, comme l'atteste l'enregistrement audio des débats :
« J'ai remarqué que, maintenant, ce n'est plus LGBT. Vous avez ajouté : "lesbiennes, gay, bisexuels, transsexuels, intersexuels, queers and friendly". I don't understand you ! (NDLR : Je ne vous comprends pas). Vous avez oublié certainement la zoophilie, c'est ça qui me gène ».

Déclarations immédiatement dénoncées et qui lui valent également une convocation en justice, pour « injure publique envers un groupe de personnes en raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap ». L'association Homogène sera partie civile au procès le 14 septembre prochain.

De son côté, Louis Noguès avait annoncé en avril avoir porté plainte contre X pour diffamation, afin de « dénoncer une interprétation calomnieuse » de ses paroles qui auraient en outre été, selon lui, « déformées par les médias ».
Il souhaitait simplement terminer son intervention « avec humour ».

Peine encourue : six mois d’emprisonnement et 22 500 € d’amende.

1 Comment

  1. […] Il comparaissait le 14 septembre devant le tribunal correctionnel, une plainte ayant été déposée par l’association LGBT Homogène. Le ministère public avait requis lors de l’audience 3.000 euros d’amende. Louis Noguès a été condamné pour « injure publique envers une personne en raison de son orientation sexuelle ou de son identité sexuelle ». […]

Comments are closed.