Maison d’arrêt de Troyes : Torturé par ses codétenus pour avoir consulté un site gay sur un téléphone portable

Condamné il y a quelques semaines pour avoir servi de mule, un jeune homme de 24 ans, d'origine guyanaise, a vécu l'horreur dans l'intimité de sa cellule de la maison d’arrêt de Troyes (Aube). Toute « une nuit de violences et d'humiliations », attaché à une chaise, « pour une orientation sexuelle supposée », écrit l’Est éclair, dans son édition du 4 mai.

« Simulacre d’égorgement, crâne et sourcils rasés, ingestion d’excrément, tympan perforé par un stylo, coups multiples », la victime avait eu l'audace de consulter un site gay, en toute discrétion mais sur le téléphone d'un des bourreaux, qui s'en est aperçu.

Le jeune a écopé de neuf jours d'ITT. Mais il a eu le courage d'en parler à un surveillant. La scène a également été filmée et diffusée sur internet. Les agresseurs, deux jeunes de 19 ans et un troisième âgé de 27 ans, ont été mis en examen, vendredi soir, pour actes de torture et de barbarie aggravée, et transférés vers trois établissements pénitentiaires différents, Strasbourg, Epinal et Chaumont.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.