Au Japon, un mariage people et militant en plein débat sur l'égalité des droits

Au Japon, un mariage people et militant en plein débat sur l'égalité des droits

Toutes de blanc vêtues, les actrices japonaises Ayaka Ichinose et Akane Sugimori se sont passées la bague au doigt ce dimanche, à Tokyo, au cours d'une cérémonie symbolique. L'acte militant intervenait en plein débat sur le mariage pour tous, au Japon.

Interrogé à ce propos en février dernier, le Premier ministre, Shinzo Abe, avait insisté sur le fait qu'une «révision constitutionnelle nécessitait une discussion extrêmement prudente […] qui concerne les fondements de la famille». L’article 24 de la Constitution stipule en effet que «le mariage doit être fondé uniquement sur le consentement mutuel des deux sexes».
Mais, le Premier ministre a rappelé que la charte «avait été écrite en 1946, quand le mariage entre personnes du même sexe n’était pas envisagé».
Un article qui n’exclut pas une reconnaissance, comme l'ont également fait valoir plusieurs experts qui citent aussi le chapitre 14 de la Constitution pour soutenir leur argumentaire : «Tous les citoyens sont égaux devant la loi et il n’y aura pas de discrimination dans les relations politiques, économiques ou sociales fondée sur la race, la croyance, le sexe, le statut social ou l’origine familiale.»

A lire également : Tokyo, vers la reconnaissance d’un certificat d’union aux couples homosexuels https://www.stophomophobie.com/tokyo-vers-la-reconnaissance-dun-certificat-dunion-aux-couples-homosexuels/

Photo : Yoshikazu Tsuno

STOP HOMOPHOBIE​
avec liberation.fr

1 Comment

Comments are closed.