Vidéo. Selon Tariq Ramadan, islamologue suisso-égyptien, « on ne peut pas normaliser l’homosexualité dans les écoles »

Vidéo. Selon Tariq Ramadan, islamologue suisso-égyptien, « on ne peut pas normaliser l’homosexualité dans les écoles »

Dans le cadre d’une conférence à Doha au Qatar, le 19 décembre dernier, Tariq Ramadan, s’est exprimé sur la méthodologie que doivent avoir les musulmans pour comprendre l’islam. Dans cette même conférence, il a traité de l’extrémisme et de la question de l’homosexualité.

« Dans tout l’occident, il y a une volonté de normaliser l’homosexualité dans l’enseignement du fait que c’est un comportement normal », indique l’islamologue, qui appelle les parents musulmans à être présents aux côtés de leurs enfants pour leur rappeler ce que « l’islam dit à propos de l’homosexualité et leur faire comprendre que dans la religion, il y a le respect des individus même si nous ne sommes pas d’accord avec ce qu’ils font. Mais dans notre famille, avec nos enfants, il faut rester solide. Il faut prévenir [...] On ne peut pas normaliser ça, on ne peut pas normaliser ceci... ».

L'art du double prêche, il ajoute toutefois que « dans les familles, les gens doivent être solides et présents, dans le dialogue, dans l'accompagnement de leurs enfants exposés à ça », pour qu'ils puissent comprendre la religion de manière méthodologique et non en évitant de parler de certains sujets. Et de conclure que « le principal ennemi des musulmans en France ou à travers le monde, c’est l’ignorance. L’ignorance de soi et l’ignorance du texte et par et travers autrui ».

Il faut bien des tours pour faire semblant d'être "moderne" et "tolérant" ?

Ce n'est pas la première fois que Tariq Ramadan fait polémique sur la question. En 2009 déjà, le magazine néerlandais Gay Krant publiait certaines de ses déclarations enregistrées lors de conférences, qui n'étaient pas vraiment destinées à un public occidental, dans lesquelles l'intellectuel affirmait que l'homosexualité était une maladie, « un désordre, un dysfonctionnement et un déséquilibre. » Plusieurs de ses déclarations sont d'ailleurs rapportées dans le livre « Frère Tariq » de Caroline Fourest, que Ramadan a tenté de discréditer en la traitant de lesbienne féministe qui ne devrait pas être prise au sérieux.

avec source : telquel.ma

1 Comment

Comments are closed.