Un militant LGBT « séquestré et sauvagement agressé » pendant plus de 48 heures à Marseille

 

Le week-end dernier, Zak Ostmane, blogueur et cofondateur notamment de Shams France, a été battu et abusé sexuellement par deux individus, qui ont prolongé son calvaire pendant plus deux jours, indique ce mercredi l'association, en dénonçant un acte barbare et abject.

Toujours sous le choc, le militant de 35 ans a encore du mal à s'exprimer. Il était dans un bar ce vendredi 3 mars et pense avoir été drogué au GHB. Lorsqu'il a repris connaissance, les deux hommes le violaient. Alertés par ses cris le dimanche suivant, des policiers en patrouille ont finalement appréhendé les suspects dans une chambre d'hôtel où il était séquestré, près de la place de l’Opéra de Marseille.

Le parquet a ouvert une information judiciaire et les deux hommes, « un ancien membre de la Légion étrangère et un légionnaire déserteur », ont été mis en examen et écroués pour « viol, séquestration et violences aggravées ». Le caractère homophobe n'a pas été retenue.

Auteur en 2013 d'un manifeste pour les droits des LGBTI en Algérie et d'une autobiographie, « Genre Interdit », sortie en 2016, Zak avait déjà dû s'exiler de son pays en 2014, pour trouver refuge en France, après avoir révélé publiquement son orientation sexuelle.

Christophe Devillemarie
stophomophobie.com

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.