Indonésie : deux jeunes hommes « surpris » dans leurs ébats risquent cent coups de bâton « en vertu » de la loi islamique

Indonésie : deux jeunes hommes « surpris » dans leurs ébats risquent cent coups de bâton « en vertu » de la loi islamique

Deux indonésiens de 20 et 23 ans, originaires d'Aceh, sur la pointe nord de l'île de Sumatra, aurait été « pris sur le vif », en pleine « relation homosexuelle », et livré par leur voisinage aux autorités le 28 mars dernier, après quelques outrages et violences déjà administrés, rapporte l'agence de presse allemande DPA, citant un responsable provincial.

Ils auraient avoué « être en couple », comme « semble également le confirmer des séquences filmées par les résidents » (que nous n'avons pas souhaité partager), dévoilant les victimes nues dans leur chambre, humiliées par des intrus.

L'homosexualité n'est pas illégale dans le reste de l'Indonésie, mais explicitement interdite dans cette province où elle est notamment passible de 100 coups de bâton, depuis 2014 et l'entrée en vigueur de la loi islamique, comme le fait « de s'adonner au jeu, de boire de l'alcool ou de tisser des liens d'affection entre personnes de sexe opposé » en dehors des liens du mariage.

Selon « l'enquêteur en chef de la police de la charia », les garçons pourraient être « les premiers condamnés ». Leur châtiment est infligé en public, mais peut être remplacé par une peine de prison ou le versement d'or.

Christophe Devillemarie
stophomophobie.com