Tweets homophobes : une peine de 5.000 € d'amende requise contre « Marc-Yvan Teyssier »

Tweets homophobes : une peine de 5.000 € d'amende requise contre « Marc-Yvan Teyssier »

L'audience a mal commencé pour Marc-Yvan Teyssier, qui s'est fait reprendre par la présidente pour avoir « mâché des cacahouètes » devant le tribunal, indique Mousse.

Elu de l'opposition à Vourles (69) et président de la délégation du Rhône pour le Parti chrétien-démocrate (PCD), il était jugé ce mardi 4 octobre pour 6 tweets homophobes publiés entre 2014 et 2015. Interrogé sur leur signification, Marc-Yvan Teyssier a très largement esquivé les questions, si ce n'est réitérer son opposition « aux familles homoparentales. »

Lors de sa plaidoirie, Me Étienne Deshoulières, avocat de l'association Mousse et de Jean-Luc Romero, a appelé à condamner « l'incitation à la haine de soi », rappelant que « les chrétiens peuvent vivre librement leur homosexualité et les homosexuels, leur spiritualité ». Mousse a demandé le versement de 6.000 € d'indemnités.

Emboîtant le pas de l'avocat des parties civiles, le procureur a fermement condamné les dérapages de Marc-Yvan Teyssier et requis une amende de 5.000 €. Le jugement sera rendu par le Tribunal correctionnel de Paris le 16 novembre 2016.

1 Comment

Comments are closed.