Stockholm : Quand Ikea fait le paillasson devant Poutine et cède à la loi homophobe

Stockholm : Quand Ikea fait le paillasson devant Poutine et cède à la loi homophobe

L’enseigne se dit « family’ friendly » mais n’hésite pas à censurer la nouvelle édition de son catalogue promotionnel en Russie pour «respecter la loi» contre la soi-disant propagande gay

>> Ikea Removes Lesbian Couple From Russian Edition Of Magazine Citing Anti-Gay Laws

Ikea vient ainsi de supprimer de son magazine du mois de décembre, distribué à tous les titulaires de la carte famille, l’interview d’un couple de lesbiennes Anglaises, Clara et Kirsty, remplacé par un autre contenu, bien évidemment sans rapport. Au siège de l’entreprise, le mot d’ordre serait de ne pas interférer dans la polémique internationale autour de la loi contre la «promotion des sexualités non traditionnelles» et se confiner à sa spécialité : les meubles et le design confort.

Ce sont pourtant avec ces mêmes valeurs « Friendly » que la marque a conquis nos intérieurs. Égalité pour tous. Une seule et même famille ou pas? Sans oublier les campagnes publicitaires récentes, notamment à Paris, à grands coups de beaux mecs ou de jeunes filles évoluant pratiquement nus dans des cubes mobiles, censés représenter le mode de vie à la suédoise, sans distinction d’orientations. Pourquoi y déroger, le monde n’est pas assez grand ?

Opportuniste ? On leur avait pardonné leur tartes aux matières fécales ou boulettes de cheval à la place du bœuf etc., mais si malgré sa puissance IKEA ne défend plus la même éthique partout, l’enseigne risque bien de sombrer à son tour dans un appel international au BOYCOTT.

>> The December issue of the magazine, which will be distributed in most countries in which Ikea operates, contains a long feature about the lives of Clara and Kirsty, a Dorset-based lesbian couple and their Ikea-filled interiors. « We’re two mums bringing up our baby boy in Clara’s loft, » says Kirsty in the story. « We’re not your average family in your average home, but if my nan can raise two sons in a tiny caravan, we can make it work in our little loft. »

STOP HOMOPHOBIE