-->

Selon l’imam américain Daayiee Abdullah : Le Coran et la Sunna ne répriment nullement l’homosexualité

Selon l’imam américain Daayiee Abdullah : Le Coran et la Sunna ne répriment nullement l’homosexualité

>> The Dean Obeidallah Show: No, Islam doesn’t say kill gays

Daayiee Abdullah, 61 ans, est un imam américain qui se déclare ouvertement homosexuel. Invité à l’émission The Dean Obeidallah Show, sur la radio américaine Siriusxm, il a déclaré que l’Islam ne réprimait aucunement l’homosexualité :

"Nulle part dans le Coran, il n’y est dit que les homosexuels doivent être punis. Et les historiens n’ont jamais pu trouver le moindre cas où le Prophète Muhammad avait eu à traiter l'homosexualité’’.

Daayiee Abdullah a expliqué que le fait que certains pays musulmans punissent ou parfois tuent les homosexuels, n’a rien à voir avec les sources de la sharia que sont le Coran et la Sunna du prophète.

Le religieux musulman gay américain, a indiqué que les pays musulmans pénalisant l’homosexualité, font cela en se basant sur leurs usages, coutumes, traditions et cultures, leurs mythologies et leurs lois pré-islamiques.

Majoritairement peu démocratiques, ces pays, observe l’imam US, font usage de ces restrictions pour gagner en puissance face à leurs peuples et pour avoir plus de contrôle et de domination sur les gens.

Daayiee Abdullah a réfuté que les homosexuels soit des gens peu pieux et sans vertus. Il a plaidé que:

‘‘Certains ont du mal à croire que les homosexuels peuvent être pieux. Mais nous pouvons être tout aussi bon à notre foi que quiconque. Nous sommes tout simplement différent des autres gens, pas moins attachés à notre foi.’’

Daayiee Abdullah est né en 1954, à Detroit dans le Michigan aux Etats-Unis. Son nom avant sa conversion à l’Islam était Sidney Thompson. Il officie actuellement en tant qu’Imam dans un centre islamique à Washington.

Abdullah se déclare ouvertement gay. Son homosexualité il l’a révélé dés l’âge de 15. A l’âge de 33 ans, il s’est converti à l’Islam et depuis il s’est mu défenseur des LGBT musulmans

Il a étudié en Chine et a effectué des études religieuses en Egypte, en Jordanie et en Syrie.

>> On Friday night’s episode of HBO’s “Real Time,” Bill Maher welcomed his friend and fellow anti-theist Ayaan Hirsi Ali to discuss Islam. (Nothing like two non-Muslims who hate religion telling people what Islam is really about.) Ali, who left Islam many years ago, claimed that Islam demands that gay people must be taken to mountains and throw off it and if they don’t die, they must be beaten to death.

On my show Saturday, I had two Imams on who made it clear that Ali is absolutely wrong. As Imam Abdullah Antepli, the Muslim Chaplin at Duke University and a teacher at Duke’s Divinity school stated, the Quran absolutely does not call for killing gay people.

And Imam Daayiee Abdullah, America’s first openly gay imam, agreed 100 percent. Imam Daayiee, who has been working tirelessly to provide support for LGBT Muslims in America, noted that the Quran does not in way call for killing gays.

True, we do see ISIS and five of the over 50 Muslim majority countries with laws calling for the death penalty for gays. But there are five Muslims countries that do not in any way criminalize homosexuality (Mali, Jordan, Indonesia, Turkey and Albania.) So who defines Islam? As Imam Abdullah noted, the anti-gay laws are based on local cultural traditions or even pre-date Islam, but are not based on the Quran.