-->

Revue de presse et polémiques en Belgique : "Mort aux homosexuels !"

Revue de presse et polémiques en Belgique : "Mort aux homosexuels !"

Vous avez bien lu. C’est très probablement ce que dira l’un des orateurs musulmans qui s’exprimera lors de la 3e « Foire musulmane » organisée par l’une des organisations étroitement associée aux Frères Musulmans (le groupe GEDIS) à Bruxelles, du 7 au 10 novembre prochain, à Tour et Taxis. Il s’agit de Ratib Nabulsi, prédicateur musulman bien connu pour ses positions « claires » sur l’homosexualité, basées sur les prescrits du Coran. Les spécialistes du Coran discutent pour savoir si l’ouvrage du prophète prescrit ou non la peine de mort pour les homosexuels qui doit donc se retrouver dans la Sharia ou si l’on peut se contenter d’une peine plus légère. Intéressante question !

Nabulsi se retrouvera en bonne compagnie, puisqu’une belle brochette de conférenciers islamistes est annoncée, à commencer par le plus hypocrite des « Islamologues », Tariq Ramadan, très officiellement Frère musulman et qui niait très récemment encore le caractère antisémite de l’attentat du musée juif à Bruxelles cet été.

La Foire musulmane met des stands à disposition des organisations et professionnels de l’Islam. On y trouve des vendeurs de produits alimentaires ou autres en provenance de pays musulmans, ce qui est très sympathique, mais aussi des exposants d’ouvrages divers, liés de près ou de loin à l’Islam radical des Frères musulmans, mis hors la loi dans de nombreux pays… mais visiblement pas à Bruxelles.

Les conférences qui émailleront la période de la foire, regroupent une série d’ultras et d’extrémistes, qu’on peut sans se tromper qualifier d’islamofascistes : citons parmi les vedettes annoncées, Al Suwaidan, prédicateur koweitien, proche du Hamas, réclamant l’éradication totale d’Israël dans des discours d’une haine absolue, mais aussi le tunisien Ahmed Jaballah, autre proche du Hamas, défenseur passionné des attentats-suicides et du califat islamiste.

Yakob Mahi, un autre intervenant est lui, un négationiste pur et simple de l’holocauste ! Nous vous faisons grâce des autres « professeurs » et prédicateurs installés en Belgique, qui prendront la parole.

Le pire, Tariq Ramadan, qui sera aussi le modérateur de la Table ronde organisée, est le spécialiste du double discours : lénifiant en anglais ou en français, et souvent violemment réactionnaire en arabe. Pour lui, la religion doit se confondre avec l’état : « dans le domaine politique, comme c’est le cas pour la sphère sociale ou économique, il existe un cadre de référence islamique défini par le Coran et la Sunna qui correspond au statut de la loi fondamentale, la Constitution, vis à vis des législations nationales. […] Ce cadre est d’origine Divine et les directives qui y sont liées sont intangibles.” (Tariq Ramadan, “Islam, le face à face des civilisations” – page 93).

Bref, nous Européens qui avons séparé religion et pouvoir temporel, nous n’avons rien compris. En d’autres mots, Sharia for Belgium !

Le gouvernement belge va-t-il tolérer ces douteux personnages sur le sol national ? Le bourgmestre de Bruxelles (PS) Yvan Mayeur va-t-il interdire la manifestation ?

Pour ceux qui douteraient que l’organisateur de la foire musulmane est très proche des Frères musulmans, le directeur générale de GEDIS est Fouad Alaoui, ancien président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), membre de la Fédération des organisations islamiques en Europe (FIOE), une organisation salafiste de Frères musulmans.

La Belgique a créé une police de la pensée, appelée Centre interfédéral pour l’Egalité des chances. Nous, belges, avons d’ailleurs de la chance : le Centre vient de décréter que le père fouettard pouvait rester noir ! Merci beaucoup pour cette généreuse décision. Les pères fouettards du 6 décembre ne seront donc pas poursuivis pour incitation à la haine raciale. Ouf !

Mais le Centre ne trouve rien à dire à propos de la foire musulmane et de ses invités ? Qu’en pense son père spirituel Philippe Moureaux, ex-bourgmestre socialiste de Molenbeek, et grand donneur de leçons de démocratie ?

Le Parti Populaire (PP) demande au Ministre de l’Intérieur Jan Jambon (NVA) de refuser l’entrée du territoire belge à ces sinistres personnages, et demande au bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS) où ces colloques doivent se dérouler, d’interdire à tout le moins la partie conférence de la « foire musulmane ». La tolérance a des limites !

C.T.
lepeuple.be