Rendez-vous pour la toute nouvelle PRIDE DE NUIT du 26 juin 2015

Rendez-vous pour la toute nouvelle PRIDE DE NUIT du 26 juin 2015

Communiqué : Le 27 mai dernier, « en réaction aux pratiques excluantes, aux discours et aux choix de l'Inter-LGBT de s’en tenir à un accompagnement et à une critique superficielle des politiques institutionnelles et gouvernementales », s’est tenue une Assemblée générale appelant à l’organisation d’une Pride de Nuit.

De fait, la diversité des participantEs et les paroles qui se sont libérées ont fait émerger des discours que la marche « officielle » refuse de tenir :

- La lutte contre le racisme et une condamnation ferme de l’islamophobie.

- L’interrogation de la part que prend notre communauté dans cette pratique de domination (affiches de l’Inter-LGBT, racisme quotidien et banalisé, pinkwashing, homonationalisme, ralliement à l’idéologie national-républicaine)

- La lutte contre la domination et la discrimination par l’argent, contre la précarisation de nos vies et de celles des plus fragiliséEs d’entre nous et les violences qui en découlent.

1480776_1438745916447073_9049880684339786850_nLutter pour nos droits, pour notre autodétermination, pour notre épanouissement revient à remettre réellement en cause la pensée dominante, celle qui organise la société pour la jouissance de quelques-unEs, les plus nantiEs, plutôt hétérosexuelLEs, cis et blancHEs…

Comment réclamer le changement d’état civil, gratuit, sans médicalisation ni judiciarisation pour les personnes trans, sans remettre en cause une société liberticide et hétéronormative qui s’obstine à étouffer le droit à la libre disposition de son corps.

Comment lutter efficacement contre le VIH et les IST sans lutter contre la privatisation du système de santé, l’expulsion et/ou la condamnation à la clandestinité des migrants et/ou des travailleurSES du sexe, y compris celles et ceux atteints de pathologies graves !

Comment exiger l’égalité des droits sans se battre contre une vision de la société organisée autour du racisme institutionnel !

C’est pourquoi nous avons décidé d’investir la rue le 26 juin et invitons tou-te-s à rejoindre, chacunE avec ses mots d’ordre, ses pancartes, cet espace qui s’ouvre et qui pourrait dessiner la société que nous désirons.

Cette Pride de Nuit à Paris constitue une première étape : son organisation même, autonome, artisanale et autogestionnaire, nous permet de nous rencontrer et de nous réapproprier ensemble nos fiertés.

Le 26 juin, 19h Fontaine des Innocents pour que vive une autre PRIDE !

Avec le soutien de :
Femmes en Lutte 93 (collectif féministe), 8 Mars pour TouTEs (collectif féministe), Les Dégommeuses (équipe de foot militante), Le Patchwork des Noms (association de lutte contre le Sida), Act-Up Paris (association de lutte contre le Sida), le Strass (Syndicat du Travail Sexuel), La Clique (collectif féministe et djendeur de l'EHESS), Genre (association étudiante LGBT et féministe), FièrEs (association lesbienne/bisexuelle/trans féministe), G.A.R.C.E.S (Groupe d'Action et de Réflexion Contre l'Environnement Sexiste, Sciences Po), A.R.F (Action Radicale Féministe, ENS Ulm), OUTrans (association féministe d’autosupport trans), Le Réseau pour une gauche décoloniable, Fuk The Name (organisation de soirées LGBTQIA et solidaire), PlayNight (organisation de soirées lesbiennes et queer).