Régionales PACA : Estrosi (LR) et Castaner (PS) boudent la Manif pour tous, Marion-Maréchal Le Pen (FN) y va

Régionales PACA : Estrosi (LR) et Castaner (PS) boudent la Manif pour tous, Marion-Maréchal Le Pen (FN) y va

Les principaux candidats à l'élection régionale en PACA n'ont pas souhaité participer vendredi au débat organisé par La Manif pour tous, à l'exception bien évidemment de la candidate du FN Marion-Maréchal Le Pen.

Lors de ce meeting à Marseille, animé par Geoffroy Lejeune, rédacteur en chef au service politique de valeurs actuelles, le mouvement conservateur anti-mariage pour tous, qui regroupe donc essentiellement des "militants catholiques" très conservateurs, proches de la droite et de l'extrême droite, entendait comme depuis ces dernières semaines, interroger les candidats notamment sur "leur vision et leur projet politique" ainsi que "leurs valeurs".
Dans une région où, selon les sondages, l'élection devrait se jouer à quelques points entre le candidat de la droite et celle de l'extrême droite, Christian Estrosi (Les Républicains) était invité mais n'a pas souhaité participer. Son équipe de campagne a précisé à l'AFP avoir proposé aux organisateurs qu'il soit représenté par l'une de ses colistières.
Le socialiste Christophe Castaner n'a pas non plus envisagé de répondre à la "convocation".

Rappelons en effet qu'au niveau national, le parti socialiste est un adversaire résolu de la Manif pour Tous et s'était inquiété jeudi de la présence sur les listes Les Républicains, de 31 militants de "sens commun", mouvement qui en est issu. Un seul, en position non éligible, figure sur les listes de M. Estrosi en Paca.

Ainsi, après être passés par la "boutique", en prévision "de la prochaine ÉNORME manif", deux autres candidats, à la droite des Républicains, ont participé au débat de la Manif pour tous : Jacques Bompard pour la Ligue du Sud, parti classé à l'extrême droite de l'échiquier politique, et Noël Chuisano pour Debout la France.
Et, les candidats se sont largement épanchés : Familles, familles... oui mais uniquement "Père, Mère, Enfants dans un cadre stable".

"Je tire mon chapeau à La Manif Pour Tous pour son remarquable engagement"

"La politique française est aujourd'hui réduite à des acteurs de cinéma", explique Jacques Bompard : "Si je gère en bon père de famille la ville d'Orange, on peut gérer demain la région". "Je tire mon chapeau à la manif pour tous pour son remarquable engagement". "Sans la famille il n'y a plus d'humanité. L'obsession de l'intelligentsia c'est de détruire la famille", "L'Etat doit arrêter de triturer notre cerveau !", "Il faut libérer la famille qui est opprimée... Aujourd'hui il faut libérer la famille, qui ne cesse d'être martyrisée", "Trop de responsables politiques segmentent la société, communautarisent les individus", "Il y a un devoir des élus qui est de donner du travail et même, permettre de vivre en famille", "En région PACA les sommes de subvention aux associations sont politisées c'est un scandale !", "Ce n'est pas à collectivité de subventionner des associations politiques ! Sous couvert de culture". Conclusion : "ne votez pas pour des étiquettes mais pour ceux qui font leurs preuves".

"La famille c'est un père une mère et des enfants".

Il était suivi par Noël Chuisano, tête de liste donc de Debout La France, le parti présidé par Nicolas Dupont-Aignan : "Je m'engage pour la France. Je viens d'être grand-père, je veux un meilleur avenir pour eux... le mot mariage n'est pas bon. Nous voulons réécriture Loi Taubira et abrogation des conséquences filiation. Nous sommes pour l'abrogation de la loi Taubira... Mon message à l'attention des familles : ne continuez pas avec ces personnes qui ont fait la crise de la famille... Il faut mettre la Famille au Coeur de la politique et de la France"

   

"La famille, construite sur l'altérité et l'union homme+femme, est un outil de recherche du Bien commun"

Et puis, Marion-Maréchal Le Pen a fait son entrée : "Mon parcours personnel connaît la souffrance de la recherche d'origines. Une raison contre Loi Taubira... Je suis moi-même une enfant adoptée et je ne comprends pas qu'on puisse priver délibérément un enfant d'un de ses parents... d'un père par la PMA et d'une mère par la GPA... Il y a une volonté de l'État d'arracher les enfants au déterminisme familial... Il faut porter la vision de la famille dans chaque commission régionale déjà existante. Les régions donnent trop de subventions qui ne répondent pas au Bien Commun."

"Si je suis élue présidente Region paca je mènerai une vraie politique pour les familles. Il ne sera pas question de verser un sou aux associations LGBT de la région. Nous refuserons de subventionner les associations communautaristes, politisées ou LGBT... Cette élection est un test majeur pour nous. Elle nous engage à agir. Il y a eu un vote à l'unanimité dans le bureau politique du FN pour l'abrogation de Loi Taubira, sans démarier."

La semaine dernière, Marine Le Pen, tête de liste FN en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, avait pris une décision inverse de celle de sa nièce, refusant de se rendre à un débat similaire à Lille.
Et, au contraire également de M. Estrosi, le candidat Les Républicains Xavier Bertrand avait participé au débat, rappelant ce pourquoi il avait manifesté dans les cortèges anti-égalité.

On se demande vraiment qui triture le cerveaux de qui ?!

Vous le saurez : Ces élections sont donc un test majeur. Elles nous engagent à agir pour le véritable "Bien Commun" de toutes et tous, sans distinction. Face à des candidats qui souhaitent ouvertement discriminer une partie de leurs concitoyens... vontons en conscience.

4 Comments

Comments are closed.