-->

Quand l’Église mormone préconise dans ses nouveaux règlements l'expulsion des couples homosexuels mariés

Quand l’Église mormone préconise dans ses nouveaux règlements l'expulsion des couples homosexuels mariés

>> Mormon church takes aim at married, same-sex couples; won’t baptize their kids

Les instances de l’Eglise « de Jésus-Christ des saints des derniers jours », les mormons, la quatrième plus grande confession chrétienne des États-Unis, viennent d'établir une révision de leur règlement, autorisant désormais l'expulsion de tous les fidèles homosexuels engagés dans une relation maritale, jusqu'au refus de baptiser leurs enfants. S'ils le souhaitent, ces derniers pourront toutefois réintégrés la communauté à leur majorité, après avoir « désavoué leurs parents homosexuels ».

De nouvelles règles discriminatoires donc, pour « clarifier la position de l’Église auprès des responsables laïcs notamment », qui dirigent des congrégations locales à travers le monde.

« Nous respectons la loi de la terre et reconnaissons aux autres leur liberté à penser et à agir différemment, mais rien ne nous contraint à l'acceptation au sein de notre église de mariés homosexuels », a déclaré dans un communiqué cette semaine Eric Hawkins, porte-parole du groupe religieux, qui réitère ainsi son opposition à l'égalité des droits du mariage, adoptée pourtant en juin dernier par la Cour Suprême.

Changement de ton et de mesure qui auront également déclenché une vague de colère, de confusion et de tristesse chez bon nombre de croyants, notamment LGBT, qui avaient rallié l’Église, soutenus au cours des dernières années par les appels à plus de compassion et de compréhension par les dirigeants.

« C'est comme s'ils arrachaient une branche de l'olivier pour nous flageller sournoisement avec... », confie bouleversée Wendy Montgomery, mormone, dont le fils de 17 ans est homosexuel. « C'est un véritable revers. Le coup du lapin dans le sens émotionnel ».
Elle envisage maintenant de quitter la confession à laquelle elle appartenait pourtant depuis plusieurs générations. « Je peux comprendre certaines de leurs positions, mais
pas la stigmatisation des enfants parce que leurs parents seraient homosexuels. C'est comme si on les marquait. Je ne reconnaît plus cette église, ni même son rapport avec Dieu. Je m'y sens désormais très mal à l'aise. »

Opération transparence ? En octobre dernier, les responsables américains de l’Eglise avaient « révélé » au monde et à leurs seize millions de fidèles que Joseph Smith, fondateur en 1830 de la croyance, avait convolé avec « au moins » trente-quatre femmes à la fois : des jeunes, des plus âgées, des femmes mariées, des veuves et quelques mineures.
Effectivement, difficile d'y retrouver la foi.

 Terrence Katchadourian
@stop_homophobie

>> Mormon Church officials have issued a rule change that says members in same-sex marriages can be kicked out and their children must wait until they’re 18 and disavow homosexual relationships to be baptized.

The revisions triggered a wave of anger, confusion and sadness for a growing faction of LGBT-supportive Mormons who were buoyed in recent years by church leaders’ calls for more compassion and understanding for LGBT members.

“It feels like they are extending an olive branch and hitting you with it,” said Wendy Montgomery, who is Mormon and has a 17-year-old gay son. “It’s like this emotional whiplash.”

The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints disseminated the handbook changes this week to local church leaders around the world. The goal was to provide clarity to lay leaders who run congregations, church spokesman Eric Hawkins said. He noted the church has long been on record as opposing same-sex marriages.

“While it respects the law of the land, and acknowledges the right of others to think and act differently, it does not perform or accept same-sex marriage within its membership,” Hawkins said in a statement.

Montgomery said Friday the news left her son sobbing and forced her and her husband to consider leaving a religion they’ve belonged to for generations. The couple has been trying desperately to stay in the church despite a harsh reception to their son coming out.

Montgomery also echoed a response shared by many on social media: She can somewhat understand the hard stance on same-sex marriage, but she can’t comprehend singling out gay couple’s children.

“We just put a scarlet letter on these kids,” Montgomery said. “This isn’t my church. I don’t see God in it. I don’t see divinity it. It just feels evil.”