Première historique : La Cour suprême des Philippines se penche sur la légalisation du mariage pour tous

Saisie par deux couples homosexuels qui se sont vu refuser le droit de se marier, la Cour suprême des Philippines, archipel du Sud-Est asiatique, a commencé à examiner ce mardi 19 juin les arguments en faveur de l'abolition d'une loi de 1987 qui stipule que les mariages doivent être contractés entre un homme et une femme.

« Quand une décision si personnelle, si intime et qui change tant la vie, est refusée aux personnes LGBT, l’Etat les prive de leur dignité », a déclaré aux juges l’avocat Jesus Falcis, qui est également l’un des plaignants, rapporte l’AFP.

Il aura fallu trois ans pour obtenir qu’une audience se tienne. Mais d’après les spécialistes, la décision revêtira une grande importance. « Le jugement sera historique car la Cour ne s’est jamais prononcée sur le sujet », a déclaré Antonio La Vina, professeur de droit à l’université des Philippines.

En décembre 2017, le président Rodrigo Duterte avait déjà annoncé son soutien à la réforme et la création d'une commission dédiée, estimant que c'était dépassé d'avoir à « imposer une morale qui ne fonctionne plus ».

Les commentaires sont fermés.