-->

Pologne : « Nous ne sommes pas homophobes », insiste la maire de Tuchow, après la rupture des relations officielles par sa ville jumelle française

Pologne : « Nous ne sommes pas homophobes », insiste la maire de Tuchow, après la rupture des relations officielles par sa ville jumelle française

Ce 17 février, le conseil municipal de Saint-Jean-de-Braye a appelé à la suspension du jumelage de la ville avec la municipalité polonaise de Tuchow, qui a adopté une résolution anti-LGBTI.

« On voulait leur rappeler les valeurs que l'on porte. La France porte la déclaration des Droits de l'Homme et ça s'applique à tous, sans discrimination », a expliqué Vanessa Slimani, maire de Saint-Jean-de-Braye.

La maire de Tuchow a réagi sur le site Internet de sa ville, assurant que la mesure homophobe avait été soumise par les conseillers municipaux du PiS (conservateur nationaliste, au pouvoir en Pologne), et adoptée par le conseil municipal. Mais elle « n'est pas le fruit d'une initiative des habitants », a-t-elle insisté, regrettant que toute la commune en soit tenue responsable. « Nous ne sommes pas homophobes, Tuchow n'est pas fermée au monde. Nous sommes ouverts à la vie, à l'Europe et ce sera ainsi tant que j'en suis la maire ».

Elle assure avoir par ailleurs « prévenu les conseillers du PiS des conséquences possibles. Mais personne n'avait pensé que cette affaire puisse prendre une dimension internationale », a-t-elle ajouté ce 18 février dans la presse locale.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.