-->

Mariage homo: les professionnels gay-friendly sont prêts !

Mariage homo: les professionnels gay-friendly sont prêts !

Le premier salon du mariage gay se tient à Paris ce samedi 27 avril. En parallèle, de nombreux métiers s'intéressent de près au nouveau marché des mariés de même sexe.

Tout est prêt. Alors que les premiers mariages entre personnes de même sexe pourraient avoir lieu dès le mois de juin, les professionnels s'organisent. Mariages, adoptions, divorces, des entreprises sont dans les starting blocs pour proposer des services nouveaux à la clientèle LGBT. Il ne restera à vos proches qu'à vous réaliser un joli power point.

Moins d'une semaine après le vote solennel à l'Assemblée nationale, se tient le premier salon du mariage gay (le samedi 27 avril). Trente entreprises (traiteurs, spécialistes de la mode, photographes, joailliers...) seront présentent sur 700m² d'exposition pour accueillir ceux qui peuvent désormais se dire "oui". Enfin pas tous.

Un salon de mariage sans robe de mariée

"G-day", le "premier salon du mariage gay" est réservé aux hommes. Futures mariées, passez votre chemin. "Ce ne sont pas les mêmes attentes", argumente Claire Jollain, de Events & Home, organisateur du salon à BFMTV.com. "Les couleurs, les graphismes, ce ne sont pas les mêmes. Dans le mariage, c'est souvent la femme qui choisit, ici nous préparons des mariages d'hommes". Si le succès est au rendez-vous, les organisateurs espèrent un événement mixte pour l'année prochaine, avec des robes de mariée cette fois-ci.

Quelles sont les spécificités de la clientèle visée? Pour l'organisatrice du salon "G-day", c'est assez clair " On veut du chic, de l'élégant, beaucoup de noir et blanc, rien de farfelu. On veut surtout éviter les clichés, il n'y aura pas d'arc-en-ciel!"

Des professionnels spécialisés et gay-friendly

"On m'a reproché d'être trop communautariste. Mais dans le fond, c'est vrai!" annonce d'emblée à BFMTV.com Alain Lascourreges, gérant de Opluriel, agence d'événements LGBT à Bordeaux. Alors, quelle différence avec une autre agence? Pour lui, qui organise depuis l'été 2012 des PACS, mariages homos réalisés à l'étrangers et fêtes en tout genre, il est plutôt question de relation avec le client.

"Le but, c'est que les futurs mariés, masculins comme féminins, soient plus à l'aise le jour de leur mariage", argumente Alain Lascourreges avant d'ajouter: "certains prestataires, comme des traiteurs, refusent de servir un mariage gay. Ce n'est pas le cas des personnes avec qui je travaille."

Préparez votre divorce dès maintenant

Après le mariage, il y a parfois le divorce. Depuis le mois de janvier, un site internet récence des avocats spécialisés sur la question. "Il y a des professionnels qui ont des compétences particulières liées aux problèmes spécifiques sur l'homophobie, la discrimination, le mariage, l'adoption, la filiation et le divorce", explique à BFMTV.com Simon Faucher, éditeur du site divorce-gay.fr.

Pour le professionnel, les raisons sont multiples: accroitre sa clientèle, poursuivre son militantisme, opération de communication gay-friendly, etc. Et pour le client, quels sont les avantages? "Votre avocat rentre dans votre sphère intime parce que vous devez tout lui dire et il n'y a pas un gay qui n'a pas ressenti un malaise ou une gêne dans le regard de son interlocuteur", raconte Simon Faucher. Le message est clair: avec un avocat pioché dans la liste, vous ne serez pas jugé.

YEP, l'éditeur du site qui référence des avocats envisage aussi un annuaire de médecins gay-friendly, pour éviter le regard pesant, le moment de la confidence venu dans le cabinet.

Marc Pédeau