L’homophobie légale dans 75 pays : entrevue avec Robert Badinter, militant pour les droits de l’Homme

Le 4 août 1982, sur une proposition de Monsieur Robert Badinter, alors ministre de la Justice, l'Assemblée Nationale votait la dépénalisation de l'homosexualité. Dans les faits, elle n’était plus condamnée, mais la majorité sexuelle était fixée à 18 ans, contre 15 ans pour les hétérosexuels. Avec l'abrogation de l'article 332-1 du code pénal, elle passe à 15 ans pour tous. L’homosexualité sera retirée de la liste des maladies mentales de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 1991.

Elle reste toutefois criminalisée dans au moins 75 pays, dont 13 qui prévoient la peine capitale. ET quand les LGBT ne se retrouvent pas hors la loi, ils sont victimes de discriminations, de violences et comme en Tchétchénie, d’actes de torture et assassinats de masse.

L'ancien Président du Conseil constitutionnel et Garde des Sceaux, M. Badinter nous a rencontrés pour évoquer cette situation :

« Ne rejetons pas l’indifférence sur les dirigeants, si on ne mobilise les convictions des concernés pour faire entendre cette exigence des consciences et du respect des droits de l'Homme ! »

stophomophobie.org

Les commentaires sont fermés.