-->

Lettre ouverte de Catherine Corsini au maire FN qui censure « La Belle saison »

Lettre ouverte de Catherine Corsini au maire FN qui censure « La Belle saison »

Philippe de Beauregard, maire extrême-droite de la petite commune de Camaret-sur-Aigues, dans le Vaucluse, a récemment fait retirer les affiches du dernier film de Catherine Corsini, La Belle saison. Si l'image en elle-même ne présente pas d'éléments explicites, c'est apparemment le contenu même du film qui est visé, puisque celui-ci met en scène une histoire d'amour entre deux femmes interprétées par Cécile de France et Izia Higelin. Le film a d'ailleurs été présélectionné pour représenter la France dans la course au meilleur film étranger aux Oscars 2016.

Co-présidente de le Société des Réalisateurs de Film, Catherine Corsini a publié une lettre ouverte adressée au maire, en réponse à cet acte injustifiable dans la mesure où le film fait l'objet d'une exploitation nationale en salles, sans même un avertissement destiné au public.

« Ce procès d'intention pourrait faire sourire, tant ni le film en salles depuis des semaines, ni l'affiche placardée dans toute la France n'ont suscité de polémique. Mais vous n'en êtes pas resté aux mots et vous avez fait retirer l'affiche de votre mairie et de votre site internet, ce qui constitue un acte autoritaire, intolérable. On se demande qui est le pervers dans l'accusation que vous portez au film » écrit Catherine Corsini.

« Monsieur, votre censure s’inscrit dans une lignée qu’on connaît bien,  c’est celle qui, il y a quelques mois voulait faire interdire l’affiche de L’Inconnu du lac d’Alain Guiraudie, celle qui sous couvert de protéger les valeurs familiales, répand les passions tristes et la haine du corps ».

Communiqué de la SRF