La première ministre de l’Ontario reçue dans la controverse en Inde en raison de son homosexualité

La première ministre de l’Ontario reçue dans la controverse en Inde en raison de son homosexualité

Kathleen Wynne, la première ministre ontarienne, qui est en mission économique en Inde pendant 10 jours, n'a pas reçu « la siropa », ou robe d’honneur, alors qu'elle se rendait ce dimanche au Temple doré, le lieu sacré des sikhs en Inde, parce qu’elle est lesbienne, a rapporté le journal Hindustan Times.

« Son orientation sexuelle et ses positions sur le mariage vont à l’encontre des valeurs sikhes », a indiqué samedi au journal indien le président du Shiromani Gurdwara Parbandhak Committee, l’organisation responsable des lieux de culte sikhs dans la région du Pendjab indien.

Mme Wynne, qu'accompagne en Inde sa conjointe Jane Rounthwaite, s'est avouée « déçue de la controverse suscitée par sa visite, mais l’homophobie ne me surprend plus », a t-elle expliqué au Toronto Star, samedi. « La meilleure façon de la combattre est d’aller de l’avant, de continuer comme prévu. »