Ivry : le maire dépose plainte après une nouvelle série de tags homophobes sur la façade de l’hôtel de ville

Ivry : le maire dépose plainte après une nouvelle série de tags homophobes sur la façade de l’hôtel de ville

Huit mois après une première salve, dégradant les murs de la ville, le maire (PCF) d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), Philippe Bouyssou, annonce, ce vendredi 26 avril, une nouvelle plainte pour des injures amalgamant « homosexualité et pédophilie » et découverts sur les murs de l’hôtel de ville la veille du week-end de Pâques.

Il avait déjà engagé des poursuites « contre X » en septembre dernier, ainsi que la municipalité, mais pour « dégradation ». La ville réitère cette fois également.

« C’est insupportable ! Il ne faut rien laisser passer, et surtout pas l’homophobie, qui se banalise », a réagi l’édile, cité par le Parisien.

L’enquête précédente avait été confiée au service de l’accueil et de l’investigation de proximité du commissariat. Philippe Bouyssou avait alors dénoncé des attaques visant « sa fonction de maire ». « Je suis homosexuel », avait-il d'ailleurs rappelé, « et ça ne devrait pas être un sujet ».