IDAHOT2016 : Flag ! poursuit ses actions de sensibilisation dans les services de gendarmerie et de police

IDAHOT2016 : Flag ! poursuit ses actions de sensibilisation dans les services de gendarmerie et de police

Flag !, qui a intégré le mois dernier le bureau exécutif de la fédération European LGBT Police Association, toujours soucieux de combattre les LGBT-phobies au sein de son institution et « d’améliorer l’accueil des victimes », poursuivra ses actions de sensibilisation et de prévention en intervenant dans des services de gendarmerie et de police à l’occasion du 17 mai, Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT : International Day Against Homophobia & Transphobia).

Avec le soutien du ministère de l’intérieur, « Flag! rencontrera sur plusieurs journées ses collègues policiers et gendarmes, et leur distribuera sa documentation constituée d’un timbre-amende, d’une fiche mémo rappelant les textes en vigueur sanctionnant l’homophobie et la transphobie, ainsi qu'un procès-verbal recensant l’ensemble des codes NATINF (nature d’infractions) relatifs aux crimes, délits et contraventions commis en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre » indique le Président Mickaël Bucheron« La hausse, chaque année, du nombre de faits recensés (1545 faits en 2015) par les forces de sécurité intérieure (incitant le public LGBT à déposer plainte) confirme le bien-fondé de nos actions ».

Flag ! réclame depuis plusieurs années la création d'un service de police dédié aux victimes LGBT. Lors de son Assemblée Générale, le président a d'ailleurs présenté un projet, et des recommandations sur l’accueil des personnes trans, réalisé après une table ronde avec les associations, qu’elles soient victimes ou auteurs : « Devant des situations aberrantes, souvent humiliantes, mettant par ailleurs en difficulté nos collègues sur le terrain, nous espérons pouvoir bénéficier d’une oreille attentive sur cette question », poursuit M. Bucheron.

Les déplacements de l'association se concentreront cette année sur les Directions Départementales de Sécurité Publique de Biarritz et d'Annecy le 17 mai, de Metz et de Rouen le 18 mai, de Marseille et de Nantes le 19 mai, ainsi qu'au sein de la Région de Gendarmerie d'Aquitaine à Bordeaux- Mérignac le 17 mai.