Etats-Unis : un adolescent se pend pour échapper aux intimidations homophobes de ses "camarades"

Etats-Unis : un adolescent se pend pour échapper aux intimidations homophobes de ses "camarades"

Incroyable, tragique... et pourtant, la liste des victimes de l'homophobie continue de s'alourdir. Ainsi, Jadin Bell, 15 ans, amoureux de la vie, relativement bien protégé par sa famille, et sensiblement apprécié par ses amis et proches, n'a pourtant pas hésité ce 19 janvier dernier à escalader une structure de jeux dans la cours de récréation de son lycée pour se pendre, tout simplement, et mettre fin à toutes les horreurs qu'il subissait au quotidien.

Ce n'est pas cependant sans avoir prévenu son entourage puisque depuis plusieurs semaines, le garçon qui n'espérait pas d'ailleurs en réchappé, avait demandé à suivre des cours par correspondance. Il ne supportait plus de se rendre à l'école et vivait constamment dans les angoisses. Malheureusement, ces tentatives n'avaient pas reçues un écho favorable assez rapidement et Jadin, aura préféré passer à l'acte.

Fort heureusement, il a été transporté de toute urgence dans un hôpital spécialisé pour les enfants à Portland, où il a été placé sous assistance respiratoire. Nous n'en savons pas plus pour le moment, si ce n'est qu'il est toujours dans un état grave et instable.
On devine aisément à quel point les parents ont été également secoués, et pourquoi ils ne désirent pas dans l'immédiat se manifester.

Mais comme la presse aux U.S. est tenace, les témoignages dans l'entourage se succèdent pour parler d'un jeune homme très attentionné, et tout le monde dénonce maintenant l'épidémie d'homophobie qui fait ravage et incite notre jeunesse à de tels extrêmes.
Ses amis ont d'ailleurs mis en place une page pour soutenir le moral de Jadin qui, nous l'espérons, s'en sortira. L'avenir est parsemé de surprises mais parfois elles sont bonnes...

En France, le propos est le même. Et, parmi les associations qui relèvent de courage, "Le Refuge", structure pourtant conventionnée qui aide, accompagne et œuvre à héberger du mieux possible, même si temporairement, les adolescents et jeunes adultes victimes d'homophobie, avait déjà tiré la sonnette d'alarme, en nous rappelant que depuis l'émergence du débat sur le projet de loi notamment pour l'ouverture du Mariage à tous, ils avaient constaté une augmentation considérable des appels sur leur ligne d'écoute et demandes d'assistance. Malheureusement, bien malgré le label "d'utilité publique", l'association reste saturée, un peu isolée des bonnes œuvres de notre gouvernement, qui ne semble pas réagir assez vivement aux appels d'urgence de notre jeunesse, et ainsi, en manque de fonds pour agir comme il se doit sur tous les fronts.

Espérons là encore, qu'il y aura un peu plus d'attention et méfiez-vous également des mots que vous utilisez. Ce sont aussi des armes qui se retournent aussi contre vous.
Et quand bien même certains les affrontent plus facilement, d'autres sont plus fragiles et sans doute moins réceptifs aux jeux d'humour mal placés. Merci pour tous.

Terry G.

2 Comments

  1. ca me fait mal au coeur vraiment !!

Comments are closed.