Dublin - Irlande : Un couple "Gay" se fait jeter d'un magasin "Spar" pour un "smack" échangé dans les rayons

Dublin - Irlande : Un couple "Gay" se fait jeter d'un magasin "Spar" pour un "smack" échangé dans les rayons

Robbie Lawlor et Emmett Daly, étaient de sortie en couple dans un quartier branché de Dublin, lorsque vers 3h30 du matin, ils décident de rentrer dans un magasin “Spar” sur la “Dame Street” pour s’acheter à manger.
Entre les rayons et les échanges d’idées, dans la bonne humeur, ils se sont rapidement embrassés, comme tout autre couple qui font leurs courses. Sauf que ce partage de sentiments est apparu trop prononcé et pas du tout du goût d’un des agents de sécurité du magasin, qui les observait, et s’est empressé de leur demander, sans autre justificatif, et très désagréablement, de débarrasser le terrain, pour retourner dans leur quartier de “pédés”, en suggérant le “Bar George”, à connotation évidemment !

A propos réducteur on aurait nous aussi sans doute réagi impulsivement, mais Robbie Lawlor a expliqué que son ami, interpellé, aura pourtant simplement répondu à l’agent par cette question : “Si nous étions un couple hétéro, nous auriez-vous demandé de déguerpir de cette façon, en nous proposant de retourner au Coppers”?”, un bar évidemment strictement “hétéro”.
Cette providence des mots n’a pas été du meilleur effet non plus, et l’agent se sentant “humilié”, n’a plus hésité à s’épancher dans les injures en les jetant à la porte.
Malheureusement, les choses auraient pu en rester là, si ce n’est que cette provocation inutile aura inciter Emmett Daly, à se défendre, en repoussant l’agent, malgré l’insistance de Robbie à vouloir s’en aller sans autre débordement.

Comme toujours, la violence est contagieuse, et deux autres clients qui étaient restés jusque là spectateurs, ont soudainement agrippé Emmett, pour le maintenir visage éclatée sur le sol, à la limite de l’étranglement. Il en a d’ailleurs gardé des séquelles, avec pas mal de coupures toujours apparentes, et traumatismes.

La maison mère en “Irlande” des magasins “SPAR” a publié les jours suivants une déclaration précisant que l’incident avait été constaté mais réfutait les accusations de non-respect des genres, sachant qu’elle adoptait une politique de non-ségrégation, ni parce la nationalité, la couleur ou encore l’orientation sexuelle.

Une enquête est en cours pour déterminer si la société, notamment, de sécurité privée du magasin sera mise en cause dans cette agression.

Terry G.

Source : “So last night myself and Emmett Daly went out for a few drinks together, during our nightly ritual of getting a roll in Spar on Georges street we kissed in the shop. The security gaurd then came over to us and told us to ”take it back into the George you faggots’. Emmett then asked if we were a straight couple who kissed would u asked us to leave and go back to Coppers? I then dragged Emmett towards the deli and the security gaurd followed and again told us to get out of the shop ‘you faggots’ .. Emmett then pushed him away in retaliation after which two lads pinned him to the ground and was practically strangling him, he now has cuts all over his face and is some amount of pain .. People today are losing their jobs .. its 2013 and the shop is three seconds from two of the biggest gay bars in Dublin, WHAT THEE FUCK!?”

La réponse du magasin :SPAR Ireland notes the many concerned comments in relation to an alleged incident in a SPAR store on Dame Street which is independently owned and operated.
SPAR Ireland prides itself on respect for all regardless of gender, nationality, colour, creed, or sexual orientation and abhors any action that contravenes that.

We are currently working with the independent store owner, the Gardai and the private security company to establish the facts of the alleged incident.

In the meantime, it is important that we all respect the requirement for due process as the allegations are investigated.”