Ces expulsions de sans-papiers malades

Ces expulsions de sans-papiers malades

Le 20 mars, Angela Davis, militante historique des droits civiques aux Etats-Unis, était la rédactrice en chef d’un jour de « L’Huma« .

Le quotidien communiste en a profité pour proposer une interview, dont une question a porté sur la situation des étrangers malades en France menacés d’expulsion, situation dénoncée récemment par l’Observatoire du droit à la santé des étrangers.

Interrogée sur ce sujet, Angela Davis répond : « Ces expulsions de sans-papiers malades, c’est une honte ! Sur ce sujet, d’ailleurs, je crois qu’on peut faire un lien entre les droits des immigrés aux Etats-Unis et ceux des sans-papiers en France. Car Obama se trouve aussi constamment sous pression sur ce sujet pour modifier la législation de façon plus drastique. Mais c’est aussi une question qui doit pouvoir faire l’objet de luttes qui dépassent les frontières. Il faut que les progressistes de chaque côté de l’Atlantique se parlent et s’unissent dans ce combat. Car le droit à la santé est vraiment une question fondamentale. Expulser des gens malades, simplement parce qu’ils n’ont pas les bons papiers, cela révèle la dégradation du sentiment démocratique. Qu’un gouvernement socialiste choisisse cette voie, semble-t-il pour donner des gages à la droite, est très regrettable. Car qu’est-ce que le socialisme, sinon une réponse aux besoins des gens ?
Et qui a le plus besoin de cette réponse, sinon les sans-papiers malades qui ont choisi la France ? »