Buenos Aires : deux rugbymen gays victimes d’une agression de groupe à la sortie d’un McDonald’s

Ils rentraient de soirée et plaisantaient entre eux, en attendant leur commande pour un petit-déjeuner, vers 6h30 du matin, ce 1er décembre, lorsque des jeunes, ivres, sont entrés dans le restaurant pour les provoquer.

Les échanges de rires étaient moqueurs, les regards violents et pour éviter d'envenimer la situation, Jonathan Uriel Castellari, l'un des deux hommes, a choisi d'attendre son compagnon, en fumant une cigarette sur le parking de l'établissement, situé dans le quartier/ville, normalement « friendly », de Palermo, au nord de la capitale.

Malgré les caméras, les individus l'ont suivi et se sont acharnés, en le tabassant en groupe. Son ami, Sebastián, n'a rien pu faire, sinon recevoir lui aussi des coups et les injures homophobes.

« Jonathan était à terre, dans une mare de sang », a-t-il expliqué, en dénonçant l'agression sur son compte facebook. C'est une infirmière, qui travaille à quelques rues plus bas, qui est intervenue pour lui prodiguer les premiers secours. Il aura bien tenté d'appeler deux fois les urgences mais en vain. « Jonathan souffre d'une fracture du malaire droit (pommette) et risque d'y perdre la vue », a déclaré son avocat.

« C'est le résultat malheureux de la discrimination que nous subissons encore au quotidien », a également réagi dans un communiqué la Fédération Argentine LGBT, exhortant les autorités à tout mettre en œuvre pour retrouver et sanctionner les suspects.

Jonathan et Sebastián Sierra sont membres du Ciervos Pampas, première équipe de rugby inclusive en Argentine, qui a également organisé une marche en soutien aux deux hommes.

Anne V. Besnard
stophomophobie.com

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.