Augmentation du nombre de personnes vivant avec un conjoint de même sexe

Augmentation du nombre de personnes vivant avec un conjoint de même sexe

En France, d’après l’enquête annuelle de recensement de 2018 (sources), 266 000 personnes (116 000 femmes et 150 000 hommes) partagent leur logement avec un partenaire de même sexe, soit 0,9 % de l’ensemble des couples cohabitants. En légère augmentation par rapport à 2011 (0,6%), constate ainsi l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) dans une étude publiée ce jeudi 19 septembre.

133 000 couples de même sexe en 2018

Pour les auteures, cette hausse traduit notamment « une évolution des modes de vie, liée à la reconnaissance sociale et juridique des couples de même sexe ». De plus, les personnes de même sexe « hésitent vraisemblablement moins qu'en 2011 à déclarer vivre en couple ».

Plus souvent constitués de deux hommes (56 %) que de deux femmes (44 %), bien que leur augmentation a été plus rapide chez les femmes (+61%) que chez les hommes (+49%), les couples de même sexe sont en moyenne plus jeunes que les personnes en couple avec un partenaire de sexe différent et plus présents également dans les territoires les plus peuplés. La proportion de couples de même sexe est ainsi plus élevée en Île-de-France (1,4 %), particulièrement à Paris intra-muros (3,7 %).

15 % des couples d’hommes en France vivent à Paris intra-muros, 7 % des couples de femmes, contre 3 % de l’ensemble des couples.

Cette concentration dans les territoires les plus peuplés s’accompagne d’une prise de distance par rapport au lieu de naissance. Sept personnes en couple de même sexe sur dix résident en dehors de leur département de naissance, contre six sur dix pour les personnes en couple de sexe différent. Cet éloignement pourrait faciliter la mise en œuvre d’un mode de vie caractérisé par une orientation sexuelle minoritaire.

La majorité des personnes vivant en couple de même sexe sont mariées ou pacsées.

L'Insee souligne que 73% des personnes en couple de même sexe âgées de 35 ans et plus « ont contractualisé leur union » (39 % de mariages et 34 % de Pacs), sans différence notable entre couples de femmes et couples d’hommes.

La contractualisation des unions s’est développée avec la possibilité de se marier pour les conjoints de même sexe depuis 2013.

En revanche, seulement 14 % des couples de même sexe vivent avec des enfants dans leur logement, contre 50 % des couples de sexe différent. Environ 31 000 enfants vivent ainsi avec un couple de même sexe, dont 26 000 mineurs.

Cette situation concerne un quart des couples de femmes et reste très rare chez les hommes. La moitié de ces familles comprend au moins un enfant âgé de moins de six ans tandis que seulement une sur dix ne comprend que des enfants majeurs.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.