Agression homophobe à Nice : quatre suspects jugés en juin prochain

Agression homophobe à Nice : quatre suspects jugés en juin prochain

Ils avaient roué de coups trois jeunes hommes, Adriano, Arturo et Killian, en les prenant par surprise dans la rue, après les avoir menacés de mort et injuriés, alors attablés dans un bar du centre-ville de Nice, Les Trois Diables, dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 décembre. Rapidement interpellés, les quatre suspects, également âgés d’une vingtaine d’années, sans antécédents judiciaires, ont finalement été jugés en comparution immédiate ce jeudi, mais leur procès renvoyé au mois de juin 2023.

Ils sont poursuivis pour « violences volontaires, menaces de mort réitérées et injures publiques en raison de l’orientation sexuelle ». Ils avaient en effet répété en chantonnant en direction des victimes, « nous les pédés on les tue ! », arguant qu’ils étaient corses et que si « les Français chantent « La Marseillaise », nous on chante « Les pédés on les tue ! » ».

Sans nier les faits de violence, qu’ils regrettent profondément, selon leurs avocats, les quatre réfutent la qualification d’homophobie, évoquant le cadre d’une soirée alcoolisée. Ils sont en attendant placés sous contrôle judiciaire, avec une obligation de soin, de suivre une formation, l’interdiction d’approcher les victimes et bien évidemment d’entrer dans un bar.

STOP homophobie sera partie civile au procès en soutien aux trois victimes et au Centre LGBT Côte d’Azur.