A la mémoire de Michel, victime d’une agression homophobe dont « il ne s’est jamais remis » (VIDEOS)

 

Le 8 juin dernier, Marc et Michel, couple gay marié, ont été pris à partie et passés à tabac par plusieurs individus, tandis qu'ils se promenaient, comme tous les jours. L'agression s'est déroulée aux abords d'une chapelle à Pont-Saint-Esprit, devant le maire et les caméras, nous avait alors expliqué le couple, évoquant à l'époque, leur « exfiltration » de justesse par l'agent de sécurité mis en place devant le site, depuis que l'état d'urgence avait été décrétée.

« Ils voulaient casser du pédé. Ils nous l'ont dit en nous menaçant. On vous connait, vous êtes les deux homos qui tiennent l'agence. »

Les deux hommes ont porté plainte. Nous avions décidé de les accompagner tout au long de la procédure pour les soutenir.

Les agresseurs présumés devront d'ailleurs répondre de leurs actes en février prochain devant le tribunal correctionnel de Nîmes où ils seront jugés pour des faits qualifiés de « violences volontaires en raison de l'orientation sexuelle des victimes », comme le rappelle Midilibre.

Michel est décédé ce 22 juillet d'un « arrêt cardiaque », nous a confié Marc, dévasté. Son époux n'avait aucun antécédent, mais « il ne s'est jamais remis de l'agression. »

« Ce n'était plus le même, tout le monde l'a constaté. Il y a eu un avant et un après. Il n'a pas non plus supporté de voir ce groupe me frapper, sans pouvoir réagir, alors qu'il venait lui même d'être violenté. Avec les anniversaires en prévision, cette fin de mois de juillet devait être pour notre famille une succession de fêtes. Mais la vie en a décidé autrement et nous pleurons le départ de notre Michel, un mari formidable, un papa adorable et un papy merveilleux. »

Alexandre Marcel, porte-parole de STOP homophobie et Président du Comité Idaho France, qui s'est porté partie civile dans ce procès à venir, s'est recueilli à la mémoire du défunt mardi, avec les proches, avant la crémation ce mercredi.

Nous leur adressons nos sincères condoléances.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.