Propos sexistes et homophobes dans la police : un second groupe Facebook mis en cause, STOP homophobie, Mousse et FLAG! portent plainte

Après avoir révélé l'existence d'un groupe Facebook où des milliers de policiers s'échangeaient des messages haineux, Streetpress dévoile lundi l'existence d'un second groupe composé de plus de 9 000 personnes,…