UDI : Philippe Vigier ne croit pas à l'abrogation de la loi sur le mariage pour tous

UDI : Philippe Vigier ne croit pas à l'abrogation de la loi sur le mariage pour tous

Philippe Vigier, patron des députés de l’UDI, a estimé mardi qu’il ne fallait « pas faire croire » que la loi sur l’égalité des droits du mariage serait abrogée en cas de retour de la droite au pouvoir, tout en martelant son opposition à la PMA.

Interrogé sur les positions opposées sur le sujet de deux soutiens de Nicolas Sarkozy, les députés UMP Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizet, Philippe Vigier a déclaré lors d’une conférence de presse: « Je ne crois pas que le texte sur le mariage pour tous sera annulé demain, il ne faut pas le faire croire aux Français. Maintenant, le texte est là et s’applique ».

« Comme maire, je l’applique, même si, à titre personnel, je jugeais préférable un contrat d’union civile », a-t-il ajouté.

Après avoir souligné que « les Français ne veulent plus qu’on dise quelque chose et qu’on ne le tienne pas », cet élu centriste d’Eure-et-Loir a glissé: « Je me souviens de quelques voix au moment du Pacs disant ‘le jour où on reviendra au pouvoir, on reviendra dessus’, il n’en a rien été ».

A l’inverse, les députés UDI, qui n’avaient pas tous la même position sur le mariage pour tous, sont « unanimes à être opposés à la PMA et à la GPA », a martelé Philippe Vigier, « regrettant à titre personnel » la décision de la Cour de cassation « telle qu’elle a pu être annoncée ».

« J’espère que le gouvernement ne va pas s’infiltrer dans la brèche (de la décision de la Cour de Cassation ndlr) pour nous proposer un texte (…) François Hollande a dit qu’il n’y aurait plus de texte sur ce dossier d’ici la fin du quinquennat. J’espère qu’il ne va pas encore revenir sur un engagement, sinon cela fera encore moins de confiance dans le pouvoir politique », a conclu le président du groupe UDI.

AFP