Tendance : Quand les anti-mariage pour tous s'obstinent à tremper dans la propagande des amalgames

Tendance : Quand les anti-mariage pour tous s'obstinent à tremper dans la propagande des amalgames

Voici un article retrouvé sur “nouvelle de France” site pro Boutin etc., tendance (de trop) sous influence “religieuse” qui décidément ne leur autorise aucune liberté de “penser”. Difficile alors de jouer aux journalistes, lorsque nous sommes amputés de partialité. Et, plutôt que de s’évertuer dans la désinformation, sans expérience de vie, ni tolérance des autres, le site devrait davantage se pencher sur les conséquences des actions des partis politiques qu’ils promulguent. Vu qu’après confirmation des états des lieux dans les médias, on ne peut que parler d’un échec cuisant, malgré des abus financiers délirants qui n’ont servi qu’à renchérir les comptes personnels de chacun plutôt que d’œuvrer à l’amélioration de nos conditions pour tous.
Inutile également de forcer dans les mauvais arguments pour embrumer les esprits des plus faibles, à mépriser le gouvernement de Monsieur Hollande qui aurait contribué à la chute de notre pays pour avoir poussé jusqu’au bout, leurs promesses électorales sur le sujet. Au moins, ils l’auront fait.
Il ne s’agit pas d’une loi imposée par un parti sur un autre, mais un manquement qu’il fallait combler pour tous.
Il serait peut-être temps de se concentrer sur l’avenir et continuer à faire avancer les choses, plutôt que “faire dépenser” aux autres tant d’énergie à stagner. Surtout que ça ne sert à rien ! Si le seul souci pour demain c’est encore de dénoncer le “le mariage pour tous”, il va falloir changer de voie, vous n’aidez pas le pays ! Surtout avec des articles du genre “Chrétien agressé pendant la Gay pride”, et alors, c’était la faute des homos? Parce que parmi les LGBT, vous savez, il y en a aussi qui continuent de s’accrocher à l’espoir de Dieu : Amour pour tous. A son image et ressemblance, n’est-ce pas?!!

Et puis, pourquoi les antis, s’obstinent à tendre vers des anticipations “comiques” et “croire” que nous autres, qui aspirons à l’égalité pour tous, à pouvoir mener une existence raisonnable, sans préjugés ni avoir à “lutter”, soient désespérément le fruit de “Lobby Gay”?
La plupart d’entre nous n’auront jamais milité, ni même adhéré à aucune sorte d’association spécialement militantes, comme il ne dépend pas d’ailleurs de notre orientation sexuelle pour s’engager dans ce désir des mêmes droits pour tous !
Ne pouvons-nous pas tout simplement passer pour des “êtres humaines” qui grandissent, avec notre part de doutes, de défauts… et d’espoirs, sans avoir à se faire manipuler par on ne sait quelle force politique??? Nous avons un cerveau !!! A moins bien évidemment, que Nouvelle de France considère l’homosexualité encore et toujours comme une maladie ? Homophobie?? Harcèlement? Ils devraient peut-être alors changer de nom pour “nouvelles de certains de France” !

Concernant l’agression du prédicateur chrétien : il a été violemment frappé à plusieurs reprises à la tête et a reçu des coups de pied de deux participants à la gay pride (« Pridefest ») de dimanche dernier à Seattle, signale la chaîne locale Komo News. Mais n’était-ce pas une grosse provocation de tenir dans un mobilisation contre l’homophobie, une pancarte disant : « Jésus sauve et guérit » et « Repentez-vous, ou bien ». Il exerçait ainsi sans doute son droit constitutionnel à la libre expression et sa liberté religieuse, mais franchement, était-ce vraiment le bon endroit pour?! Un autre tenait une Bible à ses côtés. Suite à cette agression, Jason Queree, 36 ans, a été arrêté par les forces de l’ordre. L’individu est un multirécidiviste : il a notamment été interpellé 29 fois depuis 1995, signale Komo News. Et ce n’était donc pas parce que le “mariage gays”!

[youtube]http://youtu.be/utyiN7g0TkE[/youtube]

Toute l’équipe de STOPHOMOPHOBIE et pas que…

L’article de NOUVELLE DE FRANCE : Est-ce que le «mariage» gay est bon pour les affaires ?

C’est un des arguments des défenseurs du « mariage » gay aux États-Unis, notamment dans les milieux d’affaires : le « mariage » gay serait bon pour les affaires. Microsoft et d’autres multinationales ont invoqué cet argument pour justifier leur soutien au lobby gay. Mais cette semaine dans Forbes, Jerry Bowyer répond que « ce n’est pas aussi simple que ce que vous pouvez penser ». En effet, n’en déplaise à JP Morgan Chase, Goldman Sachs, Starbucks, Apple, Microsoft, Ben et Jerry, Google et d’autres qui se sont félicitées de la décision de la Cour suprême américaine la semaine dernière,

1) le « mariage » gay ne réduit pas la paperasse, notamment lors de l’embauche, à moins que tous les États l’adoptent (et certains, comme le Mississippi, en sont encore très loin),

2) le « mariage » gay va coûter très cher aux entreprises qui vont être obligées de payer les prestations de soins de santé d’une personne à charge supplémentaire pendant toute la période où elles emploient le conjoint,

3) ces déclarations de PDG sur le « mariage » gay n’ont rien à voir avec les activités des entreprises dont les actionnaires attendent qu’elles fassent des profits. Jerry Bowyer s’interroge sur l’opportunité, en ces temps incertains, de se concentrer sur un sujet sociétal comme le « mariage » gay. Une grande entreprise pro-gay nord-américaine est d’ailleurs en train de payer très chèrement son engagement. Les consommateurs attachés aux valeurs ne doivent plus acheter de produits d’entreprises qui utilisent l’argent gagné sur leur dos pour combattre les valeurs. Sur ce point, Internet permet une prise de conscience progressive.

« Les États sexuellement libérés d’Europe ont dérivé loin dans le socialisme. »

4) Récemment, l’ancien PDG de BP, Lord Browne, a appelé le Royaume-Uni a légaliser le « mariage » homosexuel car, affirme-t-il, « c’est bon pour les affaires ». Sauf que, rappelle Jerry Bowyer, « les taux de croissance américains et britanniques étaient à leur plus haut au cours d’une période historique dans laquelle l’hostilité juridique à l’homosexualité était beaucoup plus intense qu’elle ne l’est à n’importe quel endroit du monde moderne ». « S’il y a une relation mystérieuse entre la neutralité juridique sur la question de l’homosexualité et la prospérité, pourquoi ne l’avons-nous pas vu avant ? » s’interroge-t-il avant d’ironiser : « Avons-nous vu des flux de talents converger vers la République de Weimar sexuellement égalitaire dans les années 1920 ? Un flux économique de savoir-faire inonder la France après 1789, lorsque les alliés révolutionnaires du marquis de Sade ont bouleversé le système social ? »

5) Jerry Bowyer constate aussi qu’« au cours des dernières décennies, nous avons vu la révolution sexuelle faire d’énormes progrès principalement dans les pays européens. » Compte tenu de ce qui est avancé par les LGBT et leurs alliés, « on pourrait s’attendre à ce qu’ils soient plus performants que les pays sexuellement régressifs comme les États-Unis, mais ils ne sont pas. Bien au contraire, les États sexuellement libérés d’Europe ont dérivé loin dans le socialisme. »

6) Et de rappeler que les homosexuels ne représentent que, selon les estimations sérieuses, que 2-3% de la population (L’étude française CSF de 2007, qui fait référence, révèle que 1,6% des Français ont eu une relation homosexuelle dans les douze derniers mois. Certains l’ont compris récemment, et un peu tard, du point de vue des affaires) tandis qu’outre-Atlantique, d’autres groupes traditionnels (les catholiques, les évangéliques, les mormons, etc.) pèsent plus de 50% de la population donc des talents. Décourager et faire fuir plus de la moitié des talents pour 2 malheureux %, est-ce la perspective à laquelle nous invitent sérieusement les dirigeants des multinationales précitées ?