-->

Sur RTL, Jean-Luc Romero, réagit aux déclarations de Nicolas Sarkozy concernant l'abrogation du "mariage homosexuel"

Sur RTL, Jean-Luc Romero, réagit aux déclarations de Nicolas Sarkozy concernant l'abrogation du "mariage homosexuel"

"Je suis à la fois en colère et je suis choqué... ça s'apparente à une espèce d’apartheid... c'est extrêmement grave de la part d'un ancien président. C'est une question de respect des gens, dont je fais d'ailleurs parti... Les français ont du bon sens."

Abroger la loi Taubira, voici la promesse faite par Nicolas Sarkozy, s'il est élu président de l'UMP, lors du meeting de "Sens Commun", une association issue de la Manif pour tous. L'ancien président de la République souhaite ainsi créer un nouveau mariage pour les homosexuels. Concrètement, ce serait le même terme, mais sans possibilité de filiation.

Quand-Nicolas-Sarkosy-prône-pour-une-société-apartheid"Nicolas Sarkozy revient à considérer les gays comme des mouchoirs. Leurs mariages vont être jetés comme s'ils n'avaient jamais existé", estime Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Île-de-France. Le fait de vouloir abroger la loi Taubira serait contraire à l'idéal républicain : "C'est du communautarisme que de vouloir créer un mariage spécifique à une catégorie de la population", ajoute-t-il.

Selon le conseiller régional d’Île-de-France, "l'UMP est dans une course à la droitisation. Nicolas Sarkozy est doublé par Alain Juppé donc il essaye d'être le plus à droite possible. Il ne nous volera pas notre mariage. C'est une erreur et cela lui reviendra comme un boomerang... les déclarations de Monsieur Sarkozy sont extrêmement graves. Il y a même des parlementaires au sein de l'UMP et des centristes qui sont effondrés d'avoir entendu de tels propos."

Pour écouter l'émission : sur RTL

@stop_homophobie