São Paulo : Une grève contre l’homophobie qui se traduit par un exemple de solidarité !

São Paulo : Une grève contre l’homophobie qui se traduit par un exemple de solidarité !

Une fonctionnaire dénonce qu’elle se fait traiter de « gouine » tous les jours par sa hiérarchie. D’autres encore sont exclus des réunions de service parce qu’homosexuels, poussés au suivi psychiatrique et même au suicide… Les salarié-e-s de l’administration de la Cité Universitaire ont donc choisi d’entreprendre le mois dernier une grève pour dénoncer le harcèlement dont ils étaient victimes.

La réaction de l’administration sera d’abord de militariser la Cité Universitaire pour tenter l’intimation. Mais dès le lendemain, les salarié-e-s s’organisent pour mettre en place un rassemblement. Et, dénonçant également leurs conditions de travail, ce sont des dizaines d’autres de leurs collègues et étudiant-e-s qui se joignent alors à la mobilisation.

Et finalement, ce 28 avril, ils ont obtenu gain de cause : la démission des responsables complotistes, jugés homophobes, et la garantie du paiement de leurs jours de grève dans leur combat contre la discrimination.

@stop_homophobie
avec source info : ccr4.org