Racisme, homophobie : Relaxe pour les époux Portheault poursuivis en diffamation par le FN

Racisme, homophobie : Relaxe pour les époux Portheault poursuivis en diffamation par le FN

Dans son jugement lu à l'audience jeudi par le président Guillaume Roussel, le tribunal indique que M et Mme Portheault sont "relaxés". Par ailleurs, le FN est condamné à verser à chacun des époux 1.000 euros de dommages et intérêts pour "procédure abusive".

Jeune recrue du FN, Nadia Portheault avait renoncé en novembre 2013 à briguer la mairie de Saint-Alban, près de Toulouse et avait claqué la porte du parti de Mme Le Pen après avoir dénoncé les propos racistes de certains membres.

Au cours d'une interview accordée à La Voix du Midi, elle et son mari Thierry avaient dénoncé alors "l'ambiguïté permanente entre la vitrine (du parti) et une arrière-boutique spécialisée dans les blagues vaseuses sur les Arabes et les homos".

Le rédacteur en chef de l'hebdomadaire, Pascal Pallas, poursuivi pour complicité de diffamation a également été relaxé et touchera aussi 1.000 euros de dommages et intérêts.

"Nous étions sereins même si on ne peut pas être sûr à 100%. J'espère que cette décision aidera les gens à dénoncer le FN et à dire ce qu'ils y voient", a indiqué à l'AFP Nadia Portheault.

Lors du procès en janvier, l'avocat du FN, Me David Dassa-Le Deist, avait reproché au couple d'avoir proféré des accusations "à la légère", sans pouvoir présenter "aucune base factuelle".

https://www.stophomophobie.com/denonciation-pour-homophobie…/

AFP