Plainte contre Valeurs Actuelles pour injure transphobe

Plainte contre Valeurs Actuelles pour injure transphobe

Les associations Mousse, STOP homophobie et Adheos portent plainte, ce jour, contre Valeurs Actuelles pour injure à raison de l’identité de genre. Le magazine, déjà poursuivi à plusieurs reprises pour des propos racistes notamment, a publié ce jeudi 27 mai un numéro intitulé « Le délire transgenre », avec en sous-titre « Comment les lobbies instrumentalisent le changement de sexe ». Dans son dossier, le magazine dénonce la « promotion de la transsexualité ».

La transphobie tue !

« Valeurs Actuelles » est un magazine d’opinions classé à droite connu pour ses propos polémiques. Et cette nouvelle UNE s’attaque aux transgenres, qui sont déjà les personnes LGBT (60%) les plus discriminées. En France, elles ont été, pour 85 %, victimes d’un acte transphobe et 37% d’entre-elles en ont subi plus de 5 dans leur vie. 59% ont reçu des insultes et 27% ont été victimes de harcèlement.

Les faits de transphobie ont lieu majoritairement dans la rue, qui constituent encore aujourd’hui en France un espace d’insécurité permanente pour les personnes transgenres. Et pousser des lecteurs à croire qu’être transgenre est un délire amène à se moquer publiquement des personnes transgenres.

Etait-ce donc vraiment nécessaire, dans ce contexte, de stigmatiser et d’injurier les personnes transgenres avec une couverture qui va renforcer les préjugés contre cette minorité encore et toujours discriminée.

Pour Me Étienne Deshoulières, avocat des associations, « les termes « délire transgenre » employés par Valeurs Actuelles renvoient à un passé récent où les transidentités étaient qualifiées de maladie mentale. Dire d’une personne transgenre que c’est une aliénée, c’est comme dire d’un homosexuel que c’est pédophile. C’est injurier en procédant à une assimilation abusive. »