Plainte contre l’AGRIF et « le Salon Beige » pour injures LGBTphobes

Plainte contre l’AGRIF et « le Salon Beige » pour injures LGBTphobes

STOP homophobie et Mousse déposent plainte ce mardi 17 janvier contre l’Alliance générale contre le racisme et pour le Respect de l’Identité française et chrétienne (AGRIF) et le site internet « le Salon Beige » pour injures lgbtphobes.

Des propos particulièrement violents à l’encontre des personnes LGBT+.

Bernard Antony est un journaliste et homme politique français, fondateur et président par ailleurs de l’AGRIF, association proche de l’extrême droite contre « le racisme antifrançais et antichrétien, la pornographie et les atteintes au respect de la femme et de l’enfant ».

Le 14 octobre 2022, réagissant au procès déjà intenté contre l’Abbé Guy Pagès, pour diffamation, injure et incitation à la haine à raison de l’orientation sexuelle, Bernard Antony publiait sur son blog un article intitulé « L’AGRIF défend l’abbé Pagès contre la dictature LGBT », dans lequel il qualifie les personnes LGBT de « tarés », « misérables pervers s’étalant en continuité sodomite à la queue leu-leu » ou encore d’« enfoirés de Sodome et Gomorrhe ».

Le lendemain, 15 octobre 2022, c’est le site catholique « le Salon Beige », contre lequel STOP homophobie a aussi déposé plainte en 2021 pour « incitation à la pratique des thérapies de conversion », qui relayait ce même article injurieux de Bernard Anthony, alimentant d’autant la haine.

Comme le souligne Me Étienne Deshoulières, avocat des associations Mousse et STOP homophobie, « l’AGRIF et le Salon Beige insultent gratuitement les personnes LGBT+ en les traitants de « tarés », « pervers », « sodomites » et « enfoirés ». Quelles que soient les valeurs défendues par ces organisations, de tels propos dépassent largement les limites de la liberté d’expression ».  Une sanction pénale s’imposait.