Peter Thiel, cofondateur gay de PayPal, soutient Donald Trump pourtant hostile à l'avancée des droits LGBT (VIDEO)

Peter Thiel, cofondateur gay de PayPal, soutient Donald Trump pourtant hostile à l'avancée des droits LGBT (VIDEO)

« Je suis fier d’être gay, je suis fier d’être Républicain, mais par-dessus tout, je suis fier d’être Américain », a déclaré Peter Thiel, investisseur milliardaire et cofondateur de Paypal, lors de la convention républicaine réunie à Cleveland (Ohio). Si le monde de la technologie vote plutôt démocrate, il soutient au contraire Donald Trump à la Maison Blanche, candidat controversé et peu disposé toutefois à reconnaître le moindre droit à la communauté LGBT.

Le programme officiel, adopté cette semaine sous l'influence des conservateurs du parti, s'oppose d'ailleurs à la légalisation nationale du mariage gay, ordonné par la Cour suprême en 2015, et à de nombreuses autres revendications. Et ces derniers mois ont en outre été dominés aux Etats-Unis par une bataille autour de législations proposées par des conservateurs pour obliger les personnes transgenres à utiliser les toilettes correspondant à leur sexe de naissance.

Mais Peter Thiel « s'en fiche !

Président d’un fonds de capital-risque, l'entrepreneur est à 48 ans l'une des figures du secteur américain des nouvelles technologies et sa fortune est évaluée par Forbes à 2,7 milliards de dollars. Et s'il ne prétend pas non plus être d'accord avec chaque partie du programme de son parti, il estime néanmoins que « les guerres sociétales artificielles ne font que détourner l'attention du peuple américain de son déclin économique, et personne, dans cette campagne, ne le reconnaît à part Donald Trump », « le candidat républicain le plus pro-gay que nous ayons jamais eu », selon Charles Moran également, autre délégué républicain homosexuel de Californie, qui considère que « pour une fois, notre candidat a choisi de ne pas vitupérer contre les questions d'égalité ».

Il aurait même proposé en avril à Caitlyn Jenner d'utiliser les toilettes de son choix à la Tour Trump de New York. Comment ne pas alors louer les qualités de cet homme, même si le parti démocrate est bien meilleur pour la communauté LGBT, comme le soutenait déjà Caitlyn, qui ne jure plus cependant que dans Mister Trump.

Il est rare qu'une personne ouvertement homosexuelle soit invitée à s'exprimer à la convention républicaine, souligne l'AFP, a fortiori à un créneau aussi envié. Mais Donald Trump a témoigné sur la question des droits LGBT d'une relative indifférence, contrairement notamment à son rival Ted Cruz, sénateur du Texas et héros de la droite chrétienne. Il fallait combler et Peter Thiel en est ainsi devenu la caution.

Valentine Monceau
stophomophobie.org

1 Comment

Comments are closed.