Paris : Appel à un rassemblement après la profanation de la plaque mémorielle Bruno Lenoir et Jean Diot

Apposée à l'angle des rues Bachaumont et Montorgeuil (2e), la plaque commémorant les deux derniers condamnés à mort en France pour « homosexualité » a été vandalisée, ce mardi 22 mai 2018, par un individu qui a incendié les gerbes déposées à l’occasion de la cérémonie du 16 mai dernier, en hommage aux victimes des LGBTphobies.

Le suspect a été interpellé par la police, alertée par un témoin, qui a également relaté la scène et les menaces proférées, « du type : il faut brûler tous les PD ».

« L’homophobie n’est pas une opinion. Rendre hommage, c’est se souvenir pour ne plus jamais tolérer les haines anti #LGBT+ », a notamment réagi ce jeudi 24 mais la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa.

« Meurtrie » mais « loin d’être dans une posture victimaire », l’association Les « Oublié-e-s » de la Mémoire entend porter plainte et appelle à une mobilisation du tissu associatif LGBT, partenaires du monde de la déportation et acteurs de la société civile, les parisiennes et les parisiens et le plus grand nombre, ce vendredi 25 mai à 19H, rue Montorgueil, devant la plaque Bruno Lenoir et Jean Diot, brûlés en place de Grève le 6 juillet 1750.

STOP homophobie soutient ce rassemblement.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.