Mariage pour tous : le maire Les Républicains d'Argenteuil censure « La Sociologue et l'Ourson » (VIDEOS)

Mariage pour tous : le maire Les Républicains d'Argenteuil censure « La Sociologue et l'Ourson » (VIDEOS)

L'adoption du mariage pour tous continue d'être une épreuve pour certains. Ainsi, le cabinet de Georges Mothron, maire Les Républicains d'Argenteuil, a ordonné la déprogrammation entre autres de « La sociologue et l'ourson » d'Etienne Chaillou et Mathias Thery, chronique intime qui revient justement sur les enjeux du débat.

Cg68eI2WIAAMkA7Un acte de censure inédit qui « bafoue la liberté d'expression », s'insurge dans son communiqué l'Association de Défense du Cinéma Indépendant, des Films d'Auteurs et des salles d'Art et d'Essai (ADCI), qui avait proposé le film. Elle le fait régulièrement dans les cinémas d'Argenteuil, à raison de 10 séances par an depuis 17 ans. À l'issue de chaque projection, un débat avec le réalisateur ou un protagoniste du monde du cinéma permet à toutes les opinions de s'exprimer. Mais Monsieur le maire en aura décidé autrement !

« Nous ne comprenons pas cette décision car nous sommes une association de cinéphiles et choisissons les films avant tout pour leurs qualités artistiques propres et leurs écritures cinématographiques singulières », souligne l'ADCI :

«  Depuis quand existe-t-il un comité de censure pour la programmation des cinémas à Argenteuil ? De qui est composé ce comité de censure ? Quels sont les critères des agréments ? La liberté d'expression et le dialogue sont les bases de bonnes relations avec des associations culturelles, aussi nous nous élevons contre cette attitude qui manifeste un mépris absolu envers les initiatives culturelles venant d’associations partenaires depuis bientôt 20 ans et traduit un refus idéologique de réflexion sur des questions qui se posent dans le contexte actuel. Tout cela risque de donner de notre ville une image sectaire et bloquée. Argenteuil mérite mieux. » En effet !

Le film est en peluche, difficile de faire mal. Si ce n'est que dans cette farandole, Georges Mothron faisait partie des députés UMP qui en 2011 signaient la tribune « le mariage homosexuel c'est non ». Mais changer d'avis n'implique pas forcément « avoir eu tort avant puis raison après ». Il faut savoir prendre la mesure des réalités, et discriminer une partie de ses concitoyens, ce n'est pas très « républicain ».

Actuellement en salle, La sociologue et l'ourson a d'ailleurs reçu d'excellentes critiques. Quant au film « 3000 nuits », du réalisateur Mai Masri, autre victime des foudres de la mairie, il avait été programmé par l'association Argenteuil Solidarité Palestine dans le cadre du festival Ciné-Palestine organisé à Paris et en banlieue. Le film raconte l'incarcération d'une jeune palestinienne dans une prison israélienne.

Autant se lâcher et aller voir les films : Pour en savoir plus sur les prochaines séances.

Le mercredi 13 avril dernier avait lieu une projection événement du documentaire en présence notamment de Madame Taubira. L’occasion pour l'ancienne garde des Sceaux de revenir sur ces mois de gestation législative : « Il faut répondre aux questions quelles que soient les réponses », avait-elle insisté.

Nous avons bien tenté, comme tant d'autres, d'interpeller Monsieur Mothron, dont un délégué culture est membre du Parti Chrétien Démocrate, mais l'élu s'est confiné dans le jeu du « je bloque ton profil » ! Le feuilleton continue...

1 Comment

Comments are closed.