Mariage pour tous : Fromantin (UDI) appelle le parti de Borloo à se mettre au clair

Mariage pour tous : Fromantin (UDI) appelle le parti de Borloo à se mettre au clair

Le député des Hauts-de-Seine, Jean-Christophe Fromantin, en charge du projet politique de l’UDI, a appelé ses amis politiques à se mettre au clair sur les sujets de société après les divergences apparues au sein du parti centriste lors des débats et du vote sur le mariage gay.

« Lors du vote sur la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe, 85 % des 62 parlementaires de l’UDI ont voté contre le texte, 10% votant en faveur de celui-ci », rappelle dans un communiqué le maire de Neuilly-sur-Seine qui s’était prononcé personnellement contre le texte et avait porté la parole de l’UDI dans les débats à l’Assemblée.

Dans le camp des « pro-mariage gay » se trouvaient notamment le président du parti, Jean-Louis Borloo, et le porte-parole du groupe, Jean-Christophe Lagarde.

Jean-Louis Borloo avait jusqu’alors toujours défendu le principe d’une liberté de vote des parlementaires centristes sur les sujets sociétaux. Un point de vue que semble aujourd’hui vouloir remettre en cause Jean-Christophe Fromantin, au risque d’aviver les tensions dans un parti réunissant des courants idéologiques et philosophiques multiples (radicaux, libéraux, démocrates-chrétiens…)

« Nos projets politiques ne doivent souffrir d’aucune ambiguïté sur la manière dont nous intégrons ces valeurs fondamentales. Soit nous les considérons comme des sujets parmi d’autres – au même titre que tous ceux qui traitent de la gestion du pays – et nous prendrons alors le risque de construire un projet sur un socle fragile et précaire. Soit nous les considérons comme la base d’un développement solide et durable – à partir de laquelle se déclinera naturellement l’ensemble des mesures de redynamisation du pays – et nous assurerons le projet sur des fondamentaux éclairants qui renforceront sa lisibilité et la confiance en l’avenir », plaide le maire de Neuilly.

« Il me semble aujourd’hui essentiel de réaffirmer clairement nos valeurs, de les assumer pleinement, et de rappeler qu’elles donnent son véritable sens à notre engagement politique », insiste l’élu des Hauts-de-Seine.

A sa demande, un débat sur les grands sujets de société, dont la PMA, la GPA, l’euthanasie ou le droit de vote des étrangers aux élections locales, se tiendra le 26 juin à l’autour d’une dizaine de parlementaires et de personnalités membres du Comité exécutif de l’UDI, dont Jean-Louis Borloo, pour « clarifier les valeurs fondatrices du projet politique de l’UDI », indique M. Fromantin.

Interrogé par l’AFP, Jean-Louis Borloo, a fait savoir qu’il trouvait positif, un an après la création du groupe UDI à l’Assemblée, de s’accorder un temps de réflexion en dehors de l’agitation parlementaire.

(Source AFP)