Manifestation à #Lille contre des agressions #homophobes

Manifestation à #Lille contre des agressions #homophobes

Environ 300 personnes, selon la police et les organisateurs, ont manifesté dans le centre de Lille samedi après-midi contre des agressions à caractère homophobe récentes, a constaté l’AFP.
“Deux agressions homophobes ont eu lieu à Lille la semaine dernière. On est un peu excédé du climat délétère, de ce qui se passe depuis des mois dans les rues en France”, a déclaré Frank Danvers, président de LGP (Lesbian & gay pride) Lille.

“Depuis la loi votée pour le mariage pour tous, ce grand pas en avant, nous sommes dans une période encore plus réactionnaire. C’est un climat tendu, dangereux. On n’est pas rassuré”, a ajouté M. Danvers, qui a fait état d’une troisième agression samedi matin dans le métro à Tourcoing (Nord) contre deux femmes, qui ont porté plainte.
La préfecture du Nord a indiqué qu’il n’y avait pas eu de dépôt de plainte samedi pour une agression à caractère homophobe à Tourcoing.

“C’est presque devenu banal d’agresser les homosexuels. On manifeste pour soutenir les victimes d’agressions, pour dire qu’on ne veut plus voir d’agressions dans nos rues et pour ne pas laisser la rue aux opposants”, a encore assuré le président de LGP Lille.
Une grande banderole avait été déployée en tête de cortège: “Agressions, crimes homophobes et transphobes: Assez ! Assez ! Agissons”.

D’autres associations, comme Contact Nord/Pas-de-Calais, Le planning familial ou Osez le féminisme, ainsi que des élus, dont Karima Delli, députée européenne EELV, et Dalila Dendouga, adjointe au maire de Lille Martine Aubry, chargée notamment de la lutte contre les discriminations, étaient présents à la manifestation.

“Il est grand temps de lutter contre l’homophobie et d’agir. La rue appartient à tout le monde. Les gays et les lesbiennes ont le droit de se tenir la main dans la rue”, a affirmé Karima Delli.
“Je suis venue pour soutenir les victimes. Il y a un climat d’agressivité. Cela s’est accéléré ces derniers temps, c’est trop”, a relevé Alice, manifestante qui ne fait partie d’aucune association.

Frank Danvers, président de LGP (Lesbian & gay pride) Lille : Un immense merci de la part des 22 signataires de la manifestation aux 300 personnes (chiffre officiel police) venues cet après-midi marcher dans les rues du centre-ville de Lille pour dire “STOP aux agressions LGBTphobes”. Nous espérions davantage de monde, mais la qualité et la diversité étaient là, c’est bien le principal.

Faudra t-il qu’il y ait des morts pour que les personnes LGBT se bougent vraiment en nombre?

Nous avons appris qu’une 3ème agression d’un couple de femmes a eu lieu ce matin dans le métro à Tourcoing.
Nous restons plus que jamais très vigilantEs et mobiliséEs.

https://www.facebook.com/events/220236881505814/

Voir toutes les photos : https://www.facebook.com/frank.danvers/posts/10203978039150394