-->

Lyon : une égérie de la Manif pour tous candidate LR aux prochaines élections législatives

Lyon : une égérie de la Manif pour tous candidate LR aux prochaines élections législatives

La Commission nationale d'investiture des Républicains a choisi Anne Lorne (au centre sur la photo), une des égéries de la Manif pour tous, pour représenter le parti aux prochaines législatives dans la première circonscription du Rhône, selon un communiqué. Elle hérite d'une circonscription largement « gagnable », où elle devrait affronter le sortant Thierry Braillard (PRG), actuel secrétaire d'Etat aux Sports.

« Nous avions l’obligation de féminiser nos listes. Chaque année, nous payons 8 millions d’euros de pénalités. Dans toutes les circonscriptions où nous n’avions pas de député sortant, nous avions fléché des candidates », a déclaré un parlementaire à Lyon Capitale.

Déléguée nationale de Sens Commun, collectif lobbyiste ultra-conservateur qui joue un rôle de curseur idéologique pour Les Républicains, la nomination de cette conseillère régionale ouvertement hostile aux personnes LGBT, illustre les hautes valeurs morales au sein de la droite. Son père n'est autre que Patrick Louis, ancien député européen et secrétaire général du Mouvement pour la France, Parti de droite souverainiste dirigé par Philippe de Villiers. Également coordinatrice lyonnaise du mouvement intégriste « Les veilleurs », Anne LORNE s’est notamment distinguée par des prises de position très réactionnaires sur Twitter comme « Non à la banalisation de l’homosexualité. N’en faites pas des tonnes. Nous sommes la majorité. #raslebol », réclamant par ailleurs la « suppression des subventions aux associations LGBT et SOS racisme ».

Ailleurs dans le Rhône, les Républicains ont privilégié les sortants, reconduits dans les 4e circonscription (Dominique Nachury), 5e circonscription (Philippe Cochet), 8e circonscription (Patrice Verchère), 9e circonscription (Bernard Perrut), 10e circonscription (Christophe Guilloteau), 11e circonscription (Georges Fenech) et 13e circonscription (Philippe Meunier).

Dans la 3e circonscription, qui recouvre une partie de la ville de Lyon ancrée à gauche, l'ancienne secrétaire d'Etat Nora Berra tentera une nouvelle fois d'arracher le siège détenu par le socialiste Jean-Louis Touraine.

Enfin, à Villeurbanne (6e circonscription), un duel opposera l'avocate Emmanuelle Haziza, investie par les Républicains, à l'actuelle ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem qui a confirmé la semaine dernière sa volonté de s'implanter dans cette ville adjacente à Lyon.