-->

LGBTQ et « marches des fiertés » responsables du Covid-19, selon un rabbin orthodoxe israélien

LGBTQ et « marches des fiertés » responsables du Covid-19, selon un rabbin orthodoxe israélien

Il avait initialement clamé que l'Etat juif serait protégé du virus. Le ministère de la santé israélien recense déjà plus d'une quarantaine de cas d’infection dans le pays, qui envisage de fermer ses frontières. Une « rétribution divine », affirme le rabbin Meir Mazuz, qui attribue ainsi la propagation du virus aux « marches des fiertés LGBTQ », « immorales et contre nature » ! « Et quand quelqu’un va contre la nature, celui qui a créé la nature se venge ».

D'ailleurs, « à l’exception des pays arabes, qui n’ont pas ce penchant diabolique », tous les autres qui promeuvent favorablement l'homosexualité sont appelés à rendre des comptes, a-t-il ajouté ce samedi 7 mars, lors de son sermon. Et concernant l’épidémie en Iran, l’une des plus graves du monde, elle serait due « aux mauvaises habitudes des Iraniens » et à « leur haine d’Israël ».

Meir Mazuz, considéré par certains comme un rabbin séfarade influent, est l’ancien chef spirituel du défunt parti ultra-nationaliste et homophobe Yachad. Il dirige aujourd'hui un centre d'étude dans la ville de Bnei Brak, en banlieue nord-est de Tel Aviv.

Ses propos, rapportés dès le lendemain par le quotidien Israël HaYom et relayés par TimesofIsrael, ont été vivement condamnés par les groupes de défense des droits humains, notamment par l’Anti-Defamation League (ADL), qui a exhorté le dignitaire à s’excuser.

« Il est regrettable, dans ces moments, et alors que le monde entier se mobilise pour éradiquer le coronavirus, qu'un rabbin puisse juger approprié de blâmer la communauté LGBTQ ».

Ne’emanei Torah Va’Avodah, un groupe religieux libéral, a également jugé « inacceptable » cette « incitation à la haine », qui n'était pas non plus la meilleure tentative pour faire revenir des gens à la religion, a déclaré le groupe dans un communiqué.

Lundi, le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, a indiqué que toute personne arrivant en Israël devra observer une quarantaine, afin d’éviter la propagation du virus. Les quelque 20 000 personnes déjà confinées à domicile, pour une durée de quatorze jours, l’ont été à leur retour de l’étranger. Même les Emirats-Arabes unis ont annoncé l'apparition de plus d'une vingtaine de cas.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.