Israël : Le meurtrier de la Gay Pride à Jérusalem inculpé

Israël : Le meurtrier de la Gay Pride à Jérusalem inculpé

>> Israel gay pride stabbing suspect charged with murder

La justice israélienne a inculpé lundi 24 août d'assassinat un ultra-orthodoxe juif qui a tué Shira Banki, une jeune fille de 16 ans lors du défilé de la Pride : «un rassemblement de pécheurs profanant le nom de Dieu», selon lui.

Yishaï Shlissel, 39 ans, n'a d'ailleurs manifesté aucun remords, affirmant même devant la cour : «Si vous voulez que l'âme de la victime monte au ciel, il faut que les Gay Prides cessent à Jérusalem et sur toute la terre d'Israël».

L'agression survenue le 30 juillet, suivie le lendemain d'une attaque imputée à des extrémistes juifs contre une maison palestinienne en Cisjordanie occupée, avait causé un choc et remis en lumière les violences de fanatiques juifs. Shira Banki avait succombé quelques jours après avoir été poignardée par Yishaï Shlissel, qui avait aussi blessé d'autres participants.

«Shlissel a été inculpé pour meurtre avec préméditation, six tentatives de meurtres et blessures aggravées», a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Hâve et arborant une longue barbe et de larges lunettes, l'accusé a été déclaré pénalement responsable après un examen psychiatrique.

Le geste de Shlissel a causé un émoi d'autant plus grand qu'il avait été libéré quelques semaines auparavant après avoir purgé 10 ans de prison pour une agression similaire lors d'une précédente marche des fiertés à Jérusalem en 2005. Trois personnes avaient été blessées.

Shlissel s'était pourtant abondamment répandu sur différents forums avant de passer à nouveau à l'acte. Dans un texte cité par les médias, il décrivait les homosexuels comme des «pécheurs» et leur parade comme un «défilé des abominations dans la ville du Souverain avec pour seul but de profaner son nom».

La police a été durement critiquée pour ne pas l'avoir empêché de récidiver. Le ministre de la Sécurité Intérieure Gilad Erdan a ordonné une enquête interne, qui n'a recommandé que des sanctions disciplinaires mineures à l'encontre des responsables de la police à Jérusalem, selon les médias.

>> Israel on Monday charged an ultra-Orthodox man with murder for stabbing a 16-year-old girl to death and wounding five others at a Gay Pride parade, as he lashed out at homosexuality in court.

Yishai Shlissel, who was released from prison only three weeks before the stabbing for a similar attack, mentioned the name of the 16-year-old girl killed during his appearance at the court that charged him, news website Ynet reported.

“The pride parade must be stopped in order for the soul of Shira Banki to ascend to heaven,” Shlissel, 39 and with a long beard, told the court in Occupied Jerusalem.

“If you care for her well-being... you must stop cursing against God. The parade marchers are bringing great harm upon the nation of Israel.”

Besides the murder accusation, Shlissel was also charged with aggravated assault and six counts of attempted murder over the attack on the march last month in Jerusalem, the justice ministry said.

Shlissel has so far refused the help of a lawyer and said he does not accept the court’s authority, but a psychiatric exam has found him fit to stand trial.

Three weeks before the July 30 stabbing, Shlissel was released from prison after serving a 10-year sentence for a similar attack that left three people wounded.

He had also posted a letter on the Internet speaking of the “abomination” of a Gay Pride parade being held in the Holy City and the need to stop it, even at the cost of one’s life.

The attack has led to criticism of the Israeli security forces, with many questioning how Shlissel was allowed anywhere near the parade. The attack occurred in Jerusalem’s city centre as hundreds were participating in the march.

An unrelated attack hours later on July 31 that saw a Palestinian home in the West Bank firebombed, killing an 18-month-old child and his father, focussed further attention on Jewish extremism.

avec l'AFP