HOMOPHOBIE - Le Refuge, débordé par les SOS

HOMOPHOBIE - Le Refuge, débordé par les SOS

L'association Le Refuge qui fête ses dix ans cette semaine, reçoit beaucoup plus d'appels depuis le début du débat sur le «mariage pour tous»...

Plus que jamais un abri dans la tempête. L’association Le Refuge, qui accompagne les jeunes rejetés par leurs proches en raison de leur orientation sexuelle, fête ses dix ans d’actions toute cette semaine. L’occasion de lancer une collecte de fonds, car l’association est plus sollicitée que jamais. «Depuis décembre dernier, nous recevons plus de 400 appels par mois, au lieu de 150 par mois pour les années précédentes», explique Nicolas Noguier, président du Refuge. Car l’association a dû répondre à de nouveaux cris de détresse.

Les conséquences du «mariage pour tous»

«La radicalisation du mouvement contre le "mariage pour tous" a libéré l’homophobie latente, qui est devenue un sujet dans les repas de famille. Cela entraîne un sentiment d’exclusion chez les jeunes homos qui ont besoin d’être rassurés», explique Nicolas Noguier. Par ailleurs, de plus en plus de jeunes, mis à la porte de chez eux après leur coming out, demandent l’hospitalité à l’association. «Actuellement, 55 jeunes sont hébergés par nos soins dans des appartements relais ou des hôtels. Mais la liste d’attente qui contient une trentaine de noms, a tendance à s’allonger», précise Nicolas Noguier. Idem pour les demandes d’accompagnement psychologique et social qui ont augmenté d’un tiers depuis 2012. Et si l’association possède déjà huit antennes en France, elle voudrait développer encore des lieux d’écoute, notamment en milieu rural «pour pouvoir répondre aux sollicitations de ceux qui sont sans doute les plus isolés».

Delphine Bancaud
http://www.20minutes.fr/societe/1153789-20130513-refuge-deborde-sos