Hommage : L’artiste britannique, George Michael s'est éteint à l'âge de 53 ans ce 25 décembre (VIDEOS)

Hommage : L’artiste britannique, George Michael s'est éteint à l'âge de 53 ans ce 25 décembre (VIDEOS)

« C'est avec une immense tristesse que nous confirmons que notre fils, frère et ami bien-aimé est décédé paisiblement chez lui pendant Noël », a indiqué dans un communiqué l’agent de George Michael, décédé chez lui, en Angleterre, dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 décembre.

« La famille demande que son intimité soit respectée en ce moment difficile et éprouvant. Il n’y aura pas davantage de commentaires pour le moment. »

La police de Thames Valley a précisé qu'une ambulance s'est rendue dans une propriété de Goring dans le comté d'Oxfordshire et que les circonstances du décès ne sont pas suspectes, selon la BBC, qui a révélé l’information.

Membre emblématique du groupe Wham ! dans les années 1980, de son vrai nom Georgios Kyriacos Panayiotou, George Michael, auteur-compositeur et interprète, a vendu plus de 100 millions de disques dans le monde, dont 20 millions de son premier album solo « Faith » sorti en 1987, et a figuré plusieurs fois en tête des hit-parades.

En retrait ces dernières années, il avait survécu à une pneumonie, fin 2011, « littéralement le pire mois de ma vie », avait-il déclaré après son hospitalisation, « mais j'ai la chance incroyable, vraiment incroyable, d’être ici ». Il préparait un nouvel album avec le producteur britannique Naughty Boy et la sortie d'un documentaire intitulé « Freedom » pour mars 2017.

Après des années de spéculations sur sa sexualité, George Michael avait révélé publiquement son homosexualité en 1998.

« Vers l’âge de 19 ans, j’ai failli faire mon coming out, mais la peur d’inquiéter ma mère, alors que nous étions au cœur des années sida, m’a empêché de le faire. Jusqu’à l’âge de 25-26 ans, je n’étais pas complètement sûr de moi. Une fois que je l’ai été, j’ai commencé à écrire en conséquence, en étant aussi honnête que possible. Mais tant que vous n’avez pas dit “je suis gay”, vous n’avez pas fait votre coming out », expliquait-il encore.

Lors d'un concert à Rio de Janeiro en 1991, le Britannique fait la rencontre d'Anselmo Feleppa, un couturier brésilien qui deviendra son premier grand amour. « Il très difficile de revendiquer de sa sexualité tant qu'elle ne vous a procuré aucune joie, mais cela devient moins dur une fois que vous avez trouvé le véritable amour », confiait le chanteur dans une interview au Huffington Post.

Au bout de six mois de relation, le Brésilien apprend sa séropositivité, un choc pour George Michael. « Je n'arrivais pas à traverser cette épreuve avec ma famille parce que je ne savais pas comment leur dire - ils ne savaient même pas que j'étais gay. Je ne pouvais même en parler avec mes plus proches amis, parce qu'Anselmo ne voulait pas que je le fasse ». Son compagnon décède en 1993 d'une hémorragie cérébrale liée au virus.

« Le paradis a envoyé / Et le paradis a repris / Tu m'as souris / Comme Jésus à un enfant », chantera en 1996 George Michael dans « Jesus To A Child », hommage à Anselmo. « Pour mes fans et ceux écoutaient vraiment les paroles, j'avais l'impression que j'essayais de leur faire mon coming-out », dira-t-il plus tard.

Loin des projecteurs, l'artiste finançait également le « Terrence Higgins Trust », une organisation britannique de lutte contre le VIH. « Ses dons ont contribué à façonner une vision du monde dans laquelle les gens vivant avec le VIH vivent en bonne santé, à l'abri des préjugés et des discriminations », a commenté lundi l'organisation caritative sur Facebook.

« Adieu mon ami : Un autre grand artiste nous quitte. Est-ce que 2016 peut aller se faire foutre MAINTENANT ?", a aussi publié Madonna. On approuve !

Rappelons que George Michael été le premier artiste pop à se produire sur la scène de l'Opéra Garnier, à Paris, le 9 septembre 2012, au profit de la lutte contre le sida. En pleine tournée européenne avec un orchestre symphonique, George Michael avait offert cette date parisienne à Sidaction, l'association française créée et présidée par la chanteuse Line Renaud et Pierre Bergé, qui avait organisé ce gala de bienfaisance.

En plus de la recette du concert, une vente aux enchères avait permis de réunir 68.000 euros. Avait notamment été mis aux enchères un dîner pour 6 personnes avec George Michael à son domicile londonien, adjugé 31.000 euros.